ERE

PHOTOS et VIDÉO | Incendie criminel chez Omicagroups (Tournai)

La jeune entreprise Omica (Ere/Tournai) a été ravagée par un incendie ce mardi. L'origine du sinistre est criminelle.

++ À relire aussi: «Faire du béton avec de la poussière de voiture»

Un incendie a éclaté ce matin dans l'enterprise Omica, une société qui valorise les restes de broyage de voitures, à Ere. L’origine du sinistre est sans aucun doute criminelle, plusieurs foyers ont en effet été repérés par les forces de l’ordre. Un individu a même été filmé par les caméras de surveillance. 

"L'origine criminelle ne fait aucun doute", a expliqué Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du roi de Tournai-Mons. Le feu a été bouté par une personne qui s'était introduite dans le bâtiment vers 03h00, à l'aide d'un produit inflammable, a-t-il détaillé. Le parquet n'a pas désigné d'expert, la cause du brasier étant connue. Le laboratoire scientifique de la police judiciaire fédérale de Tournai est toutefois descendu sur les lieux. "Le dossier est au stade de l'information judiciaire. Aucune instruction n'a été ouverte", a précisé M. Bariseau.

Les services de secours de la zone Wallonie picarde ont été alertés à 06h53 qu'un incendie s'était déclaré dans une entreprise implantée le long de la chaussée de Douai à Ère (Tournai). Les détritus qui brûlaient ont provoqué un dégagement de fumée. "Il y a très peu de flammes", ont signalé les services de secours. Leur intervention s'est terminée vers midi. Durant l'après-midi, les lieux ont été ventilés.

La société emploie une dizaine de personnes. On ignore pour l'instant l'impact de cet incendie criminel sur l'activité de l'entreprise.