CHALLENGE ACRHO

Kain était sur la route de Tokyo 2020

Kain était sur la route de Tokyo 2020

Erwin Vanderplancke avait déjà une très belle avance au km 4. ÉdA – 401105567884

Le jogging de l’institut libre des métiers à Kaina connu de superbes conditions mais aussi une participation relevée avec les Trigétistes.

C’était ce samedi à Kain la septième épreuve du calendrier de l’ACRHO, la troisième course «à points»

Des 681 inscrits, 680 concurrents ont franchi la ligne d’arrivée à l’issue des 10,350 km. Parmi eux: 83 nouveaux inscrits dont 8 Français et 8 Néerlandophones, mais aussi 4 Kainois et 12 Tournaisiens.

L’an passé à l’Hérinnoise, les athlètes du TriGT avaient débarqué à 44 et avaient notamment pris les huit premières places, avec un succès de Tom Van Dienst qui a ce samedi terminé en quatrième position. Cette fois, ils étaient 33 et ont, de nouveau, pris les huit premières places. C’est le Liégeois Erwin Vanderplancke qui fait tout, avec Christophe De Keyser, pour participer aux Jeux de Tokyo en 2020, qui s’est imposé en 34.41, soit à du 3.21 au kilomètre. Alexandre Montez, premier espoir, est revenu à 4 secondes et a décroché la seconde place, devant Christophe De Keyser, troisième en 35.18. Ils sont en fait neuf dans le Top 10 dont Édouard Verstraete, vainqueur de l’an passé. Seul Jo Van Den Brulle, le tout jeune vétéran 1, neuvième, s’y est intégré. Chez les dames, c’est Virginie Dujardin qui a été la plus rapide en terminant 38e en 40.46 (41.27 en 2018), soit en tournant à une belle moyenne de 3.56 au kilomètre. Sa frangine Catherine finit 81e en 43.55. En se classant 132e en 46.19, Charlotte Vanaerde accède au podium.