FOOTBALL

IMAGES | Le Sporting Charleroi manque ses débuts en play-off 2

Les Zèbres ont entamé leur play-off 2 ce dimanche après-midi par une défaite face à Saint-Trond (3-1). La blessure de Ryota Morioka a tout changé.

Après deux saisons consécutives en play-off 1, le Sporting a dû se faire à l’idée qu’il disputerait cette année les play-off 2 pour la cinquième fois en dix ans d’existence.

Les Zèbres ont commencé cette mini-compétition – moins «bling bling» comme la qualifiée Gaëtan Hendrickx – par un revers logique. Alors que Morioka avait ouvert le score, De Sart, Ceballos et Sylla ont offert la victoire aux Canaris.

La blessure du Japonais de Charleroi a pesé lourd dans les débats.

De Sart répond au but de Morioka, le Japonais se blesse

Surprise dans les deux noyaux: les buteurs Yohan Boli, auteur d’un triplé lors du dernier match contre Charleroi, et Victor Osimhen sont absents. Du côté du Sporting, c’est Jérémy Perbet qui en profite pour être titulaire en pointe dans l’attaque.

À la dixième minute, Dessoleil intercepte un ballon dangereux. Massimo Bruno offre alors un caviar à Ryota Morioka qui ne tremble pas (0-1, 10e). Le Japonais place les Zèbres aux commandes après une contre-attaque rapide très bien exécutée.

Le Sporting est bien en place défensivement et les Canaris ont du mal à se créer des occasions. Le milieu de terrain carolo est en forme et est à la base de toutes les actions. Morioka, Bruno et Henen sont dans tous les bons coups.

Perbet est proche de doubler le score à la demi-heure. Esseulé dans le rectangle, il trouve le poteau. Le ballon revient sur Nurio qui ne peut marquer grâce à un formidable retour de Jorge Teixeira.

En fin de mi-temps, les Zèbres perdent Morioka, qui sort sur blessure. Le Japonais était jusque-là l’homme du match. Dans la foulée, Saint-Trond égalise grâce à Alexis De Sart (1-1, 44e).

Changements gagnants pour Saint-Trond

Au retour des vestiaires, Saint-Trond domine. À la 54e, Kinoshita loupe l’immanquable dans le petit rectangle de Penneteau. Charleroi souffre.

Le rythme n’est pas très élevé dans cette seconde période mais les Canaris réalisent quelques belles combinaisons devant le rectangle carolo.

À dix minutes du terme, Cristian Ceballos place logiquement les siens aux commandes (2-1, 80e). Il était entré peu de temps avant à la place d’Alexis De Sart.

En toute fin de rencontre, Mamadou Sylla, lui aussi entré en cours de rencontre, donne au score son allure finale (3-1, 90e).

Pro League