NAMUR

Meurtre chez les Hells Angels à Spy: Francis Estorez est coupable

Meurtre chez les Hells Angels à Spy: Francis Estorez est coupable

Marc Estorez a été reconnu coupable. Il attend désormais d’être fixé sur la peine. EdA - Florent Marot

La cour a tranché: Francis Estorez a tué Marc Dascotte, le 27 août 2016 à Spy, au cours d’un mariage chez les Hells Angels

Marc Dascotte, 23 ans, avait été abattu de quatre balles dont une dernière, mortelle, tirée dans le crâne. «Abattu comme un chien que l’on veut faire taire», avaient comparé les avocats de la famille de la victime.

Cet orageux soir d’été du 27 août 2016, l’ange de la mort avait un visage. Celui de Francis Estorez, un Borain de 48 ans, Hells Angel au moment des faits. C’est en tout cas ce que le jury populaire a décidé après plus d’une semaine de témoignages, d’exposés scientifiques, d’accusations précises et de plaidoiries inspirées.

Francis Estorez est donc coupable d’avoir commis le meurtre de Marc Dascotte.

La défense, par la voix de Me Michael Donatangelo, avait aussi émis la thèse de la provocation. Estorez aurait ainsi sorti son pistolet 6.35 parce qu’il a dû faire face à des violences graves. Il n’aurait eu d’autres choix, pour se tirer d’affaire, que de sortir son arme et de l’utiliser. La nuance est d’importance. Si l’excuse de provocation avait été retenue, le maximum de la peine passe à 5 ans.

Mais là encore, la cour n’a pas suivi la thèse de la défense.

Place désormais au débat sur la peine. Si aucune circonstance atténuante n’est retenue, la sanction pourrait monter à trente années d’incarcération. les plaidoiries qui vont commencer ne sont dans pas sans enjeu.