BRUXELLES

PHOTOS | Bruxelles: 200 activistes du climat passent (encore) la nuit Place du Trône, rejoints par 500 jeunes de Youth for Climate

La Place du Trône a accueilli pour la deuxième nuit de suite des activistes d’Occupy for Climate. En attendant la commission de la Chambre qui doit se prononcer sur la révision de l’article 7 bis de la Constitution. 500 jeunes de Youth for Climate les ont rejoints.

Quelque 200 activistes d’Occupy for Climate ont passé une deuxième nuit consécutive Place du Trône à Bruxelles, précise ce mardi Greenpeace, co-organisateur. Une «assemblée générale» était prévue à 9h. Au cours de celle-ci, les activistes devaient définir le programme de la journée.

Ce mardi est le Jour J pour les activistes, puisque c’est aujourd’hui qu’en commission de la Chambre, on se prononcera sur la révision de l’article 7bis de la Constitution.

«Il s’agit d’être présent mais nous voulons aussi montrer aux responsables politiques que les citoyens sont attentifs à leurs décisions», explique Thomas Leroy, porte-parole de Greenpeace.

Il n’est pas encore certain que les activistes plient bagage et rentrent chez eux après le vote. Une nouvelle «assemblée générale» aura lieu à ce moment et en décidera.

Quelque 500 manifestants à Bruxelles pour la révision de l’article 7bis

PHOTOS | Bruxelles: 200 activistes du climat passent (encore) la nuit Place du Trône, rejoints par 500 jeunes de Youth for Climate
Les jeunes ont rejoint les activistes. BELGA

Environ 500 jeunes, selon la police de Bruxelles-Ixelles, ont marché ce mardi matin pour le climat depuis la gare du Nord et jusqu’à la place du Trône à Bruxelles, où quelque 200 activistes se mobilisent depuis dimanche dans l’attente de la décision de la commission de la Chambre relative à la révision de l’article 7bis de la Constitution, qui est attendue ce jour.

Pour cette 12e semaine de mobilisation, la plateforme des jeunes pour le climat Youth for Climate a organisé sa marche exceptionnellement le mardi, et non le jeudi comme habituellement, en raison de l’actualité à la Chambre. Les élèves et étudiants sont partis vers 11H00 de la gare du Nord. Le cortège était particulièrement animé avec des chants, des danses, de la musique et des messages sur des pancartes du type «Sign that Climate law», «Le climat n’est pas en affaires courantes» ou «Act now».

La révision de l’article 7bis de la Constitution constitue la clé de voûte de la loi spéciale Climat pour une politique climatique plus ambitieuse. L’un des buts poursuivis est de surmonter l’éclatement de la compétence entre les Régions et l’Etat fédéral, source de discorde et d’extrême lenteur.

Une marche de Youth4Climate et Students4Climate est attendue jeudi, jour de séance plénière. «On est convaincus que c’est notre avenir qui est en jeu. C’est très important qu’on continue à se battre, même s’il y a des critiques, et on continuera à se battre jusqu’à ce que cette loi Climat soit sur table», a indiqué Yuni Mertens, membre de Students4Climate.