BELGIQUE

Peste porcine africaine: Ducarme demande l’avis de l’Afsca sur la réouverture de la forêt gaumaise

Peste porcine africaine: Ducarme demande l’avis de l’Afsca sur la réouverture de la forêt gaumaise

Reporters/QUINET

Le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme, a annoncé mardi avoir sollicité le «conseil urgent» du Comité scientifique de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) à propos de la décision du ministre wallon René Collin d’autoriser à nouveau l’accès des promeneurs en forêt dans la zone du sud du pays infectée par la peste porcine africaine, dès le 6 avril.

M. Ducarme (MR) affirme dans un communiqué avoir appris cette décision du ministre wallon de la Nature, de l’Agriculture et du Tourisme «par voie de presse».

Il souhaite s’assurer rapidement que cette décision unilatérale de M. Collin (cdH), «prise sans concertation préalable», ne présente aucun risque pour le secteur porcin belge. À cet effet, il sollicite le conseil urgent du Comité scientifique de l’Afsca, auquel il demandera un avis plus étayé.

«La priorité, c’est évidemment de s’assurer que cette décision, prise sans concertation préalable avec les organisations agricoles, ne présente aucun risque pour le secteur porcin. La transmission du virus, actuellement limitée aux sangliers, à nos porcs domestiques serait une catastrophe pour un secteur qui représente près de 15.000 emplois», poursuit le communiqué.

Selon M. Ducarme, le Comité scientifique indépendant de l’Afsca devra «rapidement évaluer l’impact potentiel de ces mesures sur le risque de transmission (de la PPA) aux porcs domestiques».