BERNISSART

Huit mois requis contre un ancien échevin de Bernissart poursuivi pour abus de faiblesse

Huit mois requis contre un ancien échevin de Bernissart poursuivi pour abus de faiblesse

ÉdA

Le ministère public a requis, lundi, une peine de huit mois de prison contre Francis Delfanne, poursuivi devant la dixième chambre du tribunal correctionnel du Hainaut, division de Tournai, pour un abus de faiblesse.

Pour l’accusation, il existe un réseau d’indices précis et concordants qui indique que l’ancien échevin a détourné une somme de 25 000€ au préjudice d’une femme âgée. L’ancien élu socialiste conteste les faits et a demandé son acquittement.

Le jugement sera prononcé le 29 avril.