DINANT

Dinant: cinquante jours calendrier pour la réfection de la N95

Partagé en cinq zones, le chantier de réfection de la N95 et d’une partie des trottoirs, à Dinant, s’étalera sur une période de 50 jours calendrier.

Dès le 15 avril prochain, un chantier de réfection de la N95 et d’une partie des trottoirs débutera à Dinant. Partagé en cinq zones, il s’étalera sur une période de 50 jours calendrier.

Les deux axes principaux de Dinant, situé sur la rive droite de la Meuse, seront concernés par ce chantier qui débutera par la rue Grande. Pour la première portion, qui reprend la rue Grande et la rue Alexandre Daoust, l’entrepreneur disposera d’un délai de 30 jours pour réaliser les travaux.

«En deux pauses, de 6h à 22h en semaine et de 7h à 16h le week-end, jours fériés et intempéries compris», précise Stéphane Dupont, ingénieur en chef au Service public de Wallonie. «Avec cinq nuits possibles de travaux, sur demande de l’entrepreneur et avec accord de la commune. Une prime à l’avancement de 20.000 euros par jour est également prévue avec un plafond de 200.000 euros. Cela implique un malus de 20.000 euros par jour de retard.»

Lorsque cette portion sera terminée, l’entrepreneur s’attaquera au second axe situé le long de la Meuse, entre la fin de la Croisette et la Place d’Armes. Pour cette partie, un délai de 20 jours sans bonus ni malus a été fixé. Diverses déviations seront mises en place durant ce chantier estimé à 1.500.000 euros.