Dix articles pour nos abonnés à ne pas louper ce lundi

Dix articles pour nos abonnés à ne pas louper ce lundi

Bert Van Den Broucke

La SNCB interroge ses usagers sur la qualité des services ; Début du procès de Philippe Gillet, accusé de l'assassinat d'Anaïs Guillaume ; Journalistes et photographes réunis au Quai 22 à Namur: voici une sélection des articles réservés à nos abonnés à découvrir ce lundi 25 mars.

1

«Vous avez deux minutes?»: la SNCB interroge les usagers

Que pensez-vous de la propreté du train? Ou encore de la communication sur les quais? La SNCB interroge les usagers.

+ À DÉCOUVRIR| «Vous avez deux minutes?»: la SNCB interroge les usagers

 

 

2

Affaire Anaïs Guillaume : le taureau des Ardennes face aux jurés

Depuis l’affaire Champenois qui restera gravée dans l’histoire judiciaire de la province de Luxembourg, l’affaire Anaïs Guillaume est un des dossiers criminels les plus énigmatiques des cinquante dernières années dans nos régions.

Car juger un accusé devant les assises, sans cadavre de la disparue, sans élément de trace ADN déterminant (l’ADN, devenue le Graal des enquêteurs modernes), c’est s’exposer à un risque de doute face aux jurés. Il faudra dès lors, dès ce 25 mars devant les assises des Ardennes à Charleville, beaucoup de conviction du parquet et des avocats des parties civiles pour convaincre de la culpabilité de l’accusé Philippe Gillet.

+ À DÉCOUVRIR| Affaire Anaïs Guillaume : le taureau des Ardennes face aux jurés

 

 

3

FOOTBALL | À gauche, Thorgan fait sa place

Le médian de Mönchengladabcha été convaincant sur le flanc gauche lors du choc entre la Belgique et Chypre dimanche soir, au point d’écarter Carrasco.

+ À DÉCOUVRIR| À gauche, Thorgan fait sa place

 

 

 

4

Passeurs du réel: ne pas se faire berner par l’info

Journalistes, photographes, réalisateurs… ils témoignent du monde actuel. Ces «passeurs du réel» étaient hier au Quai 22 à Namur.

+ À DÉCOUVRIR| Passeurs du réel: ne pas se faire berner par l’info

 

 

5

Vue du ciel, la Belgique d’antan se réexpose aux Beaux-Arts de Lille

Pierre Mauroy alors maire de Lille, réussissait, il y a trente ans, à obtenir quatorze plans-reliefs en dépôt de l’État en ses terres après une longue bataille juridique. Elles représentent d’anciennes places fortes, des villes fortifiées situées aux frontières de l’Hexagone.

Exposés dans le sous-sol du Palais des Beaux-Arts de Lille depuis le milieu des années 90, ils viennent de vivre une profonde restauration de dix mois. Les couleurs sont aujourd’hui réapparues, de quoi apprécier cette incroyable collection de maquettes plongée dans la pénombre. La moitié d’entre elles représentent des villes belges: Namur, Tournai, Charleroi, Ypres, Menin, Ath et Audenarde.

+ À DÉCOUVRIR| Vue du ciel, la Belgique d’antan se réexpose aux Beaux-Arts de Lille

 

 

6

Un hôtel, deux golfs et cent emplois au château du Bois d’Arlon

Pas un, mais deux parcours de golf au château du Bois d’Arlon. Un hôtel de luxe avec wellness. Cent emplois à la clef! Soufflant!

+ À DÉCOUVRIR| Un hôtel, deux golfs et cent emplois au château du Bois d’Arlon

 

 

7

CYCLISME | Julian Alaphilippe ou la signature des Wolfpack

Puncheur, sprinter, grimpeur, tacticien: avec de pareils atouts, Julian Alaphilippe ne pouvait que remporter la Primavera.

+ À DÉCOUVRIR| Julian Alaphilippe ou la signature des Wolfpack

 

 

8

Deux top chefs à Mariembourg pour promouvoir la gastronomie locale

Kevin Roquet et Jérémy Vandernoot ont concocté pas moins de 150 menus réalisés à partir de produits locaux en y mettant une touche gastronomique.

+ À DÉCOUVRIR| Deux top chefs à Mariembourg pour promouvoir la gastronomie locale

 

 

9

Pablo Andres tombe les masques

De la Coupe du monde en Russie, on retient les arrêts de Thibaut Courtois, la victoire face au Brésil et la défaite contre la France. Côté coulisses, on se souvient également de l’hurluberlu en uniforme de police qui coachait nos Diables, le seul, l’unique agent Verhaegen.

+ À DÉCOUVRIR| Pablo Andres tombe les masques

 

 

10

Waremme: Ciel bleu et rues noires de monde au carnaval

Avec une météo des plus clémente, les 43 chars prévus ont attiré la toute grande foule estimée à 20 000 personnes.

+ À DÉCOUVRIR| Waremme: Ciel bleu et rues noires de monde au carnaval