TENNIS

VIDÉOS | Djokovic file en huitièmes sans se rassurer à Miami, Kyrgios fait le show et s’impose

VIDÉOS | Djokovic file en huitièmes sans se rassurer à Miami, Kyrgios fait le show et s’impose

AFP

Le N.1 mondial Novak Djokovic a eu besoin dimanche de trois sets (7-5, 4-6, 6-1) et deux heures de jeu avant de franchir le 3e tour du tournoi de tennis Masters 1000 de Miami aux dépens de l’Argentin Federico Delbonis, 83e au classement ATP.

Le Serbe, qui restait sur une élimination au 3e tour au Masters 1000 d’Indian Wells, sera opposé en 8e de finale à l’Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 25) qui l’a battu en début d’année à Doha en demi-finales mais également lors de leur confrontation précédente en 2016 à Shanghaï.

Djokovic, en quête de son septième titre à Miami, a connu d’étranges passages à vide dans le 1er set où il a mené 5-2, puis dans la 2e manche débutée sur le score de 3-1 en sa faveur.

«J’ai perdu ma concentration, j’aurais dû mieux faire d’un point de vue mental […] Il y a aussi eu quelques mauvais jeux sur mon service», a regretté le N.1 mondial. «Je trouve que je frappe bien mes balles, mais il faut que je sois plus constant et garde le même niveau de jeu durant tout un match», a espéré «Djoko» qui a remporté les trois derniers titres du Grand Chelem.

Demi-finaliste il y a huit jours à Indian Wells, le Canadien Milos Raonic n’a cette fois pas dépassé le 3e tour. Le 14e mondial, diminué par des douleurs au dos, s’est incliné en deux sets 6-4, 6-4, face au Britannique Kyle Edmund (ATP 22).

L’autre surprise du jour est venue du jeune qualifié canadien de 18 ans Felix Auger-Aliassime (ATP 57) a battu au 3e tour le tombeur au tour précédent de Dominic Thiem, le Polonais Hubert Hurkacz (ATP 54) en deux sets 7-6 (7/5), 6-4. Grâce à cette victoire, Auger-Aliassim est assuré de rentrer pour la première fois de sa carrière dans le top 50 mondial à l’issue du rendez-vous floridien.

Service à la cuillère, tweener et «no look shot» pour Kyrgios

L’imprévisible Australien Nick Kyrgios a dominé le Serbe Dusan Lajovic (6-3, 6-1), non sans créer la polémique en réussissant un ace sur un service à la cuillère et en faisant expulser un spectateur avec lequel il avait eu une vive altercation.

Le tenant du titre américain John Isner (ATP 9) a lui poursuivi sa route en battant l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas (ATP 86) 7-5, 7-6 (8/6).