Il y a quelques semaines, l’imposante bâtisse située à la rue Piervenne a trouvé de nouveaux locataires. Il s’agit du Service de logements supervisé qui dépend de l’ASBL Foyer pour jeunes et adultes de Schaltin.

Cette ASBL s’adresse à 37 personnes d’au moins 18 ans atteintes de déficience mentale légère ou modérée, d’autisme, de troubles moteurs, paralysie cérébrale, spinabifida, myopathie, avec éventuellement des troubles associés, des troubles caractériels, présentant un état névrotique ou prépsychotique. C’est pour permettre aux membres de l’équipe d’encadrement de bénéficier de locaux adaptés, et aux bénéficiaires de disposer de kots de transition ainsi que d’un logement pour une personne à mobilité réduite que le bâtiment cinacien a été acquis et transformé, grâce à l’aide de Cap 48. Au départ de ce projet, on trouve le Service résidentiel pour jeunes qui encadre des jeunes garçons atteints de troubles relevant de ceux de la personnalité et du comportement. Depuis 2002, le SRJ propose un accompagnement et un soutien aux bénéficiaires dans leur projet d’autonomie ou dans leur projet de réinsertion familiale au travers du service résidentiel de Transition. En collaboration avec la ville de Ciney, un local est mis à disposition aux Forges. La demande et les obligations étant en constante évolution, il fallait trouver de la place.

Édouard Descampe, le président de Cap 48, conclu: «Il ne s’agit plus comme autrefois de les rassembler par centaine des personnes handicapées dans des institutions fermées à la campagne mais au contraire de leur permettre de participer au maximum de leurs possibilités à la vie sociale ordinaire. Cela paraît simple mais cela ne l’est pas et il est très important de soutenir le plus possible ceux qui initient et conduisent ces mutations ».

Foyers pour jeunes et adultes

083 61 11 88