DIABLES ROUGES

VIDÉOS | Chypre-Belgique 0-2: 5 choses à retenir de la rencontre

VIDÉOS | Chypre-Belgique 0-2: 5 choses à retenir de la rencontre

Michy Batshuayi et Eden Hazard ont inscrit les deux buts belges. BELGA

Après sa victoire contre la Russie jeudi, la Belgique a bien négocié son deuxième match de qualification en se mettant rapidement à l’abri.

Victorieux de la Russie (3-1: relire ce qu’il faut retenir du match et revoir le résumé en vidéo) jeudi soir, les Diables rouges n’ont laissé aucune chance à Chypre, à l’occasion de leur deuxième match de qualification pour l’Euro 2020.

Bien décidés à fêter dignement la 100e cap de leur capitaine Eden Hazard, les joueurs de Roberto Martinez ont débuté la rencontre de la meilleure des façons, inscrivant deux buts dans les vingt premières minutes.

Avec ce nouveau succès, la Belgique pointe, déjà, seule en tête de son groupe de qualification.

 

 

LE BELGE NON-DIABLE DU MATCH

Petite surprise au coup d’envoi… côté chypriote. Un moment cité comme possible troisième gardien des Diables rouges lors du Mondial brésilien en 2014, le Belgo-espagnol Urko Pardo se retrouvait au coup d’envoi de ce Chypre-Belgique entre les bois chypriotes. Naturalisé en 2016, celui qui avait débuté sa formation au Sporting d’Anderlecht avant de tenter sa chance au Barça a signé face à son pays de naissance sa 4e titularisation sous les couleurs chypriotes.

 

 

VIDÉOS | Chypre-Belgique 0-2: 5 choses à retenir de la rencontre
Urko Pardo Photo News

LA STAT DU MATCH

En inscrivant le but d’ouverture, Eden Hazard ne pouvait espérer meilleure entrée en matière pour sa 100e cap. Auteur de son 30e but international avec la Belgique, il rejoint ainsi deux légendes du football belge: Bernard Voorhoof et Paul Van Himst. Seul Romelu Lukaku, avec 45 réalisations, devance aujourd’hui le petit prodige belge au classement des meilleurs buteurs chez les Diables rouges.

Eden Hazard cumule désormais 100 caps (3e derrière Jan Vertonghen et Axel Witsel), 30 buts (deuxième derrière Romelu Lukaku), mais aussi 39 brassards de capitaine (deuxième derrière Jan Ceulemans). Le tout à seulement 28 ans…

 

LE FAIT DU MATCH

 

Il avait échoué de peu jeudi soir face à la Russie, voyant notamment sa belle reprise heurtée le poteau de Guilherme. Pour sa 25e présence sous le maillot des Diables, Michy Batshuayi n’a pas tardé à se mettre en évidence inscrivant le deuxième but belge un peu après le quart d’heure. Grâce à cette réalisation pleine de sang-froid, la 13e déjà de sa carrière internationale, le joueur de Crystal Palace a mis rapidement son équipe à l’abri, permettant aux Diables de gérer sans pression la suite de la rencontre. Car, face à des Chypriotes peu consistants, les joueurs belges n’ont jamais donné l’impression d’être mis en difficulté.

LE CHOIX TACTIQUE DU MATCH

 

Si le remplacement de Boyata par Vermaelen au centre de la défense avait déjà été soufflé par le sélectionneur en avant-match de Belgique-Russie, jeudi, on pouvait s’étonner de ne voir aucun autre changement dans le onze de départ, alors que les 11 titulaires de jeudi soir, à l’exception de Thorgan Hazard remplacé à cinq minutes du terme par Nacer Chadli, avaient joué l’intégralité de la rencontre. Mais comme le veut l’adage: «Never change a winning team» a dû se dire Roberto Martinez qui, dans ces changements opérés en seconde mi-temps, a octroyé du temps de jeu à Adnan Januzaj (à la place de Mertens) et Yannick Carrasco (à la place de Thorgan Hazard). On pourra également s’étonner du choix d’offrir quelques minutes de jeu à Dennis Praet et non Christian Benteke en remplacement de Michy Batshuayi.

 

VIDÉOS | Chypre-Belgique 0-2: 5 choses à retenir de la rencontre
Thomas Vermaelen a joué dans un fauteuil dimanche. BELGA

 

L’ENSEIGNEMENT DU MATCH

 

On l’a déjà écrit, mais il faudra vraiment une énorme catastrophe pour voir ces Diables rouges rater l’Euro 2020. Après deux rencontres, la Belgique pointe, déjà, seule en tête de son groupe. Voie royale?

 

 

 

La technique du match

Arbitre: Letexier (Fra)

Buts: E.Hazard (0-1, 10e), Batshuayi (0-2, 18e)

Cartes jaunes:

CHYPRE: Pardo – Kousoulos, Dossa Junior (46e Georgiou), Merkis, Laifis – Papoulis, Margaca, Artymalas, Ioannou – Antoniou (81e Makris), Efrem (75e Spoliaric)

BELGIQUE: Courtois – Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen – Castagne, Dendoncker, Tielemans, Th. Hazard (68e Carasco) – E.Hazard, Mertens (57e Januzaj), Batshuayi (89e Praet)

 

 

 

 

 

Revivez notre direct commenté

 

 

 

La Russie se relance au Kazakhstan

 

Le Kazakhstan avait l’occasion de confirmer sa belle victoire (3-0) de jeudi face à l’Écosse, alors que la Russie, battue par la Belgique (3-1), devait prendre des points pour éviter un départ catastrophique.

 

Déjà buteur contre les Diables Rouges, Cheryshev a donné l’avantage aux Russes après 19 minutes de jeu d’une volée du gauche sur un centre de la droite de Ionov.

 

Cheryshev a doublé la mise juste avant la pause, en reprenant victorieusement un centre de la droite de Dzyuba (45e+2).

 

Les rôles se sont inversés en début de seconde période: Cheryshev, de la gauche, a centré pour Dzyuba, lequel a inscrit le troisième but russe.

 

Un but contre son camp de Beysebekov (62e) a fixé le score à 0-4.

 

L’Ecosse s’est quant à elle imposée 0-2 contre Saint-Marin, dimanche, à Serravalle.

 

Kenny McLean (4e) et Johnny Russell (74e) ont inscrit les buts écossais.

 

L’Écosse s’était lourdement inclinée 3-0 au Kazakhstan jeudi lors de la première journée. (BELGA)

 

 

 

 

Le classement du groupe I après deux journées

 

1. Belgique 6 points

2. Chypre 3

3. Russie 3

4. Kazakhstan 3

5. Écosse 3

6. Saint-Marin 0