L’information n’a été divulguée à la presse que vendredi après-midi. Les lundi 18 et mardi 19 mars, une vague de onze et de quatre perquisitions a été menée par les policiers des zones d’Ath, des Collines et de Leuze-Belœil.