D1 & D2 AMATEURS

Le RFC Liège s’offre le derby liégeois, Waremme gagne et respire, la REAL bat l'Olympic

Le RFC Liège s’offre le derby liégeois, Waremme gagne et respire, la REAL bat l'Olympic

Bangoura a encore frappé. imagesports.be

Les Sang & Marine ont remporté le derby liégeois de la D1 Amateurs face à Seraing, tandis que, en D2 Amateurs, Waremme s’impose contre Ciney en bas de tableau.

 

 

 

 

 

D1 Amateurs

 

RFC Liège - RFC Seraing 2-1

Bangoura (1-0, 30e), Marien (2-0, 31e), Pierrot (2-1, 50e)

Les hommes de Dante Brogno ont remporté le derby liégeois grâce à deux buts tombés coup sur coup en première période, via les inévitables Bangoura et Marien. Pierrot a égalisé pour les Métallos en début de deuxième mi-temps, mais les Sang & Marine ont tenu bon et enlève un succès de prestige.

Rupel Boom - RWDM 2-0

Buts: Damblon (1-0, 36e), Schaessens (2-0, 47e)

Passé par Molenbeek, l’ancien Sprimontois Lucas Damblon a ouvert la marque pour Rupel Boom, avant que Schaessens ne double la mise en début de seconde période. les Bruxellois n’ont jamais réussi à réagir.

 

D2 Amateurs

 

Waremme - Ciney 2-0

Buts: Ribeaucourt (1-0 sur pen, 38e), Loyaerts (2-0, 70e)

Le Stade Waremmien s’est offert un succès face à Ciney et reste donc plus que concerné par son maintien. Ribeaucourt avait montré la voie sur penalty, avant que Loyaerts ne donne au marquoir ses allures définitives.

Solières - La Louvière Centre*/** 0-1

But: Dahmane (0-1, 58e)

Le champion en titre a signé un court succès en terres hutoises, grâce à l’inévitable Momo Dahmane, auteur de l’unique but de la partie.

Hamoir - Meux 1-0

But: Amrous (1-0, 47e)

Court succès des Rats qui profitent d’une réalisation d’Amrous en tout début de seconde mi-temps pour s’imposer sur un score arsenal. À noter l’expulsion, justifiée, de Paulus du côté de Meux.

Walhain - Tilleur 3-0

Buts: Celestine (1-0, 41e), Meddour (2-0, 71e), Mukuna (3-0, 75e)

Acren-Lessines - Olympic 3-0

Buts: Coulibaly (1-0, 60e), Franquin (2-0, 68e), Dubois (3-0, 90e)

Nette victoire de la REAL dans une rencontre marquée par une pluie de cartons et les expulsions de Seoudi et Henri. Il aura fallu attendre une mine de Coulibaly en pleine lucarne pour voir le marquoir enfin bouger, tandis que Franquin réalisait le break peu après et que Dubois fixait les chiffres dans le temps additionnel.