MOUSCRON/DOTTIGNIES

Route Express: la voiture finit sur le toit, après avoir percuté un poteau

Route Express: la voiture finit sur le toit, après avoir percuté un poteau

L’accident s’est produit dans le sens Mouscron-Dottignies, dans le virage situé peu après la barrière Leclercq. EdA

Le brouillard très épais tombé en début de nuit pourrait expliquer l’accident impliquant un seul véhicule sur la RN58.

Route Express: la voiture finit sur le toit, après avoir percuté un poteau
Un poids lourd a pu éviter l’accident. EdA
Il est aux alentours de 1h30, dans la nuit de jeudi à vendredi, lorsque les services de secours sont appelés sur la route Express.

Un accident vient de se produire dans le sens Mouscron-Dottignies, peu après le virage de la barrière Leclercq. Un véhicule n’a justement pas épousé ce dernier, faisant un tout droit et percutant seul un poteau d’éclairage au milieu des voies.

La voiture s’est alors retrouvée sur le toit au milieu de la chaussée, bloquant totalement la circulation.

Les véhicules bloqués ont pu repartir à contresens

Alors que les policiers et ambulanciers hurlus intervenaient, une équipe de balisage de la caserne a condamné le tronçon situé entre les ronds-points des Bobines et du Futurosport.

À 2 heures, les véhicules bloqués ont été autorisés à circuler prudemment à contresens de la RN58 afin de ne pas rester immobilisés en attendant que les agents procèdent aux constatations d’usage et qu’une dépanneuse vienne ôter l’épave.

Seuls deux imposants poids lourds sont restés bloqués dans l’attente que la chaussée soit libérée. L’un d’eux succédait le véhicule en question, nécessitant de braquer pour éviter la collision tout en freinant à bloc.

Pas de conclusion hâtive

La visibilité réduite à quelques mètres à peine à cause d’un brouillard excessivement épais couplée à une méconnaissance de configuration du lieu et/ou de l’inattention pourrait expliquer l’accident.

Inutile de tirer hâtivement des plans sur la comète: tous les services d’intervention et de secours vous confirmeront qu’il n’est jamais nécessaire de rouler très vite pour voir une voiture se retrouver sur le toit...

Nous ignorons la gravité des blessures de la victime évacuée vers le CHM à l’heure de rédiger ces lignes.