EMPLOI

Réforme des APE: la FGTB wallonne appelle à «une concertation sociale effective»

Réforme des APE: la FGTB wallonne appelle à «une concertation sociale effective»

BELGA

Alors que la séance plénière au cours de laquelle la réforme des aides à la promotion de l’emploi (APE) devait être soumise au vote des parlementaires wallons a été reportée, la FGTB régionale rappelle jeudi son opposition au texte et se dit toujours «disposée à réformer le système actuel».

Mais «sur base du texte précédent, qui était le fruit de compromis entre employeurs et syndicats».

La FGTB, qui est depuis toujours opposée à la réforme portée par le ministre de l’Emploi Pierre-Yves Jeholet, estime que celle-ci «ne sera visiblement pas votée avant la fin de la législature». Une victoire mais surtout une opportunité, selon le syndicat, pour que les représentants des travailleurs et les représentants politiques reviennent «à une concertation sociale effective».

«Une réforme du système APE est non seulement possible, mais elle existe déjà», rappelle le syndicat socialiste. «Nous avons perdu beaucoup trop de temps parce qu’un ministre de l’Emploi a voulu balayer l’accord qui existait entre patrons et syndicats et repartir d’une feuille blanche, unilatéralement, en milieu de législature», dénonce-t-il.

Enfin, la FGTB estime «particulièrement scabreux sur le plan démocratique» le report en dernière minute de la plénière de mercredi. «Que le pouvoir en place annule les séances parlementaires à la carte, selon ce qui l’arrange ou non, est une pratique encore inédite et inquiétante», conclut-elle.