Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège

Cette semaine le Printemps Grandeur Nature est de retour! Pour cette édition 2019, Adrien Joveneau animera 5 émissions à travers les 5 provinces wallonnes. Objectif: donner l’envie aux téléspectateurs et auditeurs de s’évader dans la nature et de la respecter davantage.

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-
Pour cette première émission, Adrien a posé ses valises en province de Liège à la rencontre de Jean-Cédric Jacmart, fermier bio et coach en permaculture.

Desnié est un petit village de la commune de Theux située à quelques kilomètres de Spa. Il y a 5 ans, Jean-Cédric Jacmart s’ y est retranché loin du brouhaha de la ville pour s’adonner entièrement à la nature. Citadin devenu agriculteur, il fait partie de cette nouvelle génération de cultivateurs: les NIMAculteurs, des Non issus du Milieu Agricol- culteur. Entre forêt et pâturages, Jean-Cédric a réalisé un projet ambitieux: une ferme biologique totalement reconnectée à la nature et basée sur un seul grand principe: le respect de la belle Dame. En lien permanent avec celle-ci, la Ferme de Desnié produit des fruits, des légumes et plantes aromatiques bio dans un cadre idyllique au pied des fagnes.

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
Le poullailler. -
Moutons, chevaux, canards, poules, la Ferme de Desnié foisonne de vie. Cette biodiversité abondante, notre cultivateur l’a obtenue en travaillant la permaculture. Cette méthode, qui prend en considération la biodiversité de chaque écosystème, est pour Jean-Cédric, une magnifique boîte à outils pour recréer des écosystèmes où les humains peuvent s’affranchir des énergies pétrole dans le futur. Au coeur de la ferme repose un étang. Élément central en permaculture, ce grand réservoir d’eau est à lui seul un puissant générateur de biodiversité car il agit sur plusieurs facteurs: il permet la conservation de batraciens, grands amateurs de limaces, ce qui favorise la préservation des cultures. Il sert également de piège à chaleur, en conservant la chaleur en hiver et la fraicheur en été. Enfin, cette réserve, lors des périodes de migration, sert de point de ravitaillement pour tous les oiseaux qui survolent le territoire. Le printemps est d’ailleurs la saison migratoire pour les oies cendrées qui reviennent d’Afrique.

La Ferme de Desnié s’étend sur 9 hectares. Pour s’en occuper, Jean-Cédric n’est pas tout seul. Il est entouré d’une équipe d’experts ayant tous une compétence particulière dans des domaines aussi variés que l’agriculture régénérative, le maraîchage permaculturel bio intensif, l’arboriculture, les plantes sauvages et médicinales, … Lors de notre séjour à la ferme, nous avons rencontré Cécile et Laura, deux maraîchères qui travaillent à plein temps aux côtés de Jean-Cédric.

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-

Sous la serre, entre les semis qui commencent tout doucement à pousser, deux jeunes femmes ont les mains plongées dans la terre. Laura et Cécile travaillent depuis plusieurs mois à la ferme pour aider Jean-Cédric à l’agriculture. Dans la serre, malgré les températures plus rudes de la semaine dernière, de petites tiges vertes pointent leur nez. «Les semis sont recouverts d’une couche chaude qui permet de garder les pousses à une température de plus ou moins 9 degrés la nuit alors que dans le reste de la serre, la température peut baisser jusqu’à 0 degrés», nous explique Laura, contente de voir ses plantations grandir de jour en jour.

Laura est arrivée à la ferme son bachelier en agronomie tout frais en poche. Originaire de la région, cette passionnée de la nature a longtemps étudié la philosophie de la Ferme de Desnié à travers son travail de fin d’études. Pour elle, travailler en complète osmose avec la nature était un rêve que Jean-Cédric lui a permis de concrétiser. À ses côtés, Cécile consulte son ordinateur afin de surveiller l’évolution de la pousse. Parisienne d’origine, elle a suivi des études de science politique pour ensuite s’orienter vers le secteur de l’environnement, un bagage très utile pour son nouveau travail. Après une expérience très enrichissante en permaculture à la Ferme du Bec Hellouin, - ferme qu’on retrouve dans le film «Demain» de Mélanie Laurent et Cyril Dion- Cécile a quitté la France pour se rallier au projet de Jean-Cédric et devenir actrice du changement.

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-
Dans la région, de nombreux projets citoyens voient ainsi le jour. C’est le cas du GAL O’pain, un four à pain itinérant imaginé par le Groupe d’Action Local «Jesuishesbignon». Son but est de favoriser le lien social grâce à un geste simple: faire son pain. Le GAL O’pain se veut un outil de communication intergénérationnel en permettant aux ainés d’apprendre les recettes et techniques de base aux plus jeunes. En partenariat avec l’ASBL «Le Grain au Pain» il va bientôt proposer toute une série d’ateliers sous le thème du pain. Outre la filière sociale, il cherche aussi à revaloriser un produit de base de la région: la céréale. En collaboration avec plusieurs centres de recherche agronomique, le Groupe d’Action Local est occupé à tester de nouvelles variétés qui ne tarderont pas à se retrouver sur nos tables. Le GAL O’pain a vu le jour pour la première fois à Waremme dans le cadre des initiatives citoyennes. Si vous avez envie de mettre la main à la pâte, vous trouverez toutes les informations sur leur site internet: http://jesuishesbignon.be/

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-
Enfin, si vous passez dans la région, n’hésitez pas à vous arrêter au Franc’Off pour déguster un savoureux repas. Situé sur la Place du Monument au cœur de Spa, cette brasserie se démarque par l’originalité de sa décoration entièrement dédiée aux Francofolies. Véritable musée du festival spadois, on retrouve sur les murs de l’établissement des portraits d’artistes dédicacés, des photos marquantes, des extraits vidéos et sonores de concerts, et toutes sortes d’objets cultes et rarissimes, recueillis pendant les différentes éditions du festival.

Nous vous attendons nombreux ce samedi 23 mars de 16h à 18h sur Vivacité et à 17h35 sur La UNE pour une émission un Printemps Grandeur Nature en province de Liège.

Printemps Grandeur Nature: en visite dans une ferme bio de la province de Liège
-