(Belga) Mediafin, l'éditeur des journaux L'Echo et De Tijd, a vu croître son chiffre d'affaires de 10% l'année dernière, à 64 millions d'euros, avec un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (ebitda) record de 14 millions d'euros, indique le groupe jeudi dans un communiqué.

Comme l'année précédente, Mediafin termine 2018 sur de nouveaux records imputables, selon le groupe, "à la forte croissance sur le marché des lecteurs ainsi qu'à la progression des revenus publicitaires", lesquels ont augmenté de 13% par rapport à 2017 pour atteindre 34,8 millions d'euros. "Investir dans la qualité, les canaux multimédias et la crédibilité, sans laisser de place au compromis, s'avère rentable. En ces temps de fake news, les journaux L'Echo et De Tijd assoient un peu plus chaque semaine leur réputation en tant que journaux d'affaires belges les plus crédibles", s'est réjoui Mediafin. Tous les titres du groupe ont enregistré une hausse des revenus du marché des lecteurs: +7,2% pour De Tijd, +3,1% pour L'Echo et +7,2% pour les magazines L'Investisseur et De Belegger. "De Tijd enregistre d'excellents résultats depuis plusieurs années déjà et voilà maintenant que le journal L'Echo lui emboîte le pas", s'est félicité le CEO Frederik Delaplace. Mediafin a par ailleurs décidé d'investir 2,5 millions d'euros dans l'innovation de ses produits, notamment numériques. (Belga)