article abonné offert

WALCOURT

La victime a-t-elle piégé son violeur?

La victime a-t-elle piégé son violeur?

Après caresses et gestes plus appuyés, le prévenu est allé boire un verre. C’est quand il est revenu qu’il est passé à l’acte. sdecoret – Fotolia

C’est la thèse osée défendue par l’avocat du prévenu de 55 ans. Pour le viol de sa belle-fille, il risque quatre ans ferme.