EUROPE

La droite européenne suspend le Fidesz de Viktor Orban

La droite européenne suspend le Fidesz de Viktor Orban

AFP

Le Parti populaire européen a suspendu mercredi le Fidesz du Premier ministre hongrois Viktor Orban au sein de ses instances et l’a placé sous tutelle d’un comité incluant le belge Herman Van Rompuy, ancien président du Conseil européen.

«Le Fidesz est suspendu avec effet immédiat et jusqu’à nouvel ordre, selon le vote de ce jour des membres du PPE (190 pour, 3 contre)», a tweeté le président du PPE, Joseph Daul.

La suspension consiste en l’interdiction d’assister aux réunions du parti, le retrait du droit de vote et du droit de proposer des candidats à des postes, selon M. Daul. Viktor Orban devrait ainsi être le grand absent jeudi d’une réunion traditionnelle des dirigeants du PPE préalable au sommet européen.

«Il n’est plus là, il n’est plus actif, cette mise à l’écart est une victoire historique», a commenté Benoît Lutgen, tête de liste du cdH à l’Europe, qui représentait le parti lors de la réunion du PPE à Bruxelles. Le cdH et le CD&V étaient deux des partis qui réclamaient l’exclusion ou la suspension du Fidesz.

Un comité d’évaluation sera instauré pour vérifier si le Fidesz réalise des avancées pour réintégrer le PPE. L’une des figures de proue de ce comité sera le Belge Herman Van Rompuy, ancien président du Conseil européen, selon M. Lutgen.