HÉRITAGE DE JOHNNY HALLYDAY

David et Laura Hallyday remportent une première victoire judiciaire aux États-Unis

David et Laura Hallyday remportent une première victoire judiciaire aux États-Unis

AFP

C’est une première victoire judiciaire pour les aînés de Johnny Hallyday, David et Laura: la justice californienne a décidé, dans la nuit de mardi à mercredi, de ne pas transférer les avoirs du chanteur dans le trust géré par Laeticia, rapportent les médias français.

 

 

Les motos, voitures de luxe, mais aussi droits perçus pour les chansons de Johnny ne reviennent donc pas, pour le moment, à sa veuve Laeticia.

Le tribunal américain a en effet refusé leur transfert dans le trust – une structure de droit américain – créé par le chanteur et désormais géré par sa veuve Laeticia.

Avant sa mort début décembre 2017, Johnny Hallyday avait rédigé un testament américain, confiant l’ensemble de ses biens et avoirs – dont les royalties à venir de ses chansons – à son épouse, pour qu’ils profitent à ses enfants mineurs, Jade et Joy. Laura et David, totalement exclus de l’héritage, contestent ce choix.

Cette première décision californienne de ne pas «américaniser» l’héritage de Johnny leur profite donc.

La question de la compétence de la juridiction française sera débattue devant le tribunal de grande instance de Nanterre le 29 mars. Le tribunal devra déterminer la résidence habituelle de Johnny Hallyday au moment de son décès.