MOUSCRON

Sarah Turine à la tête du centre Fedasil de Mouscron

Sarah Turine à la tête du centre Fedasil de Mouscron

Belga

Sarah Turine (Écolo) a quitté le conseil communal de Molenbeek pour venir s’installer en Wallonie picarde. Elle a été désignée comme directrice du centre d’accueil de demandeurs d’asile de Mouscron.

En annonçant sa démission au conseil communal de Molenbeek et son départ de la région bruxelloise, Sarah Turine confirme son arrivée en Wallonie picarde. Après avoir déjà acquis une habitation à Belœil où elle devrait se domicilier dans les prochains jours, elle a aussi accepté d’être à la tête du centre Fedasil de Mouscron qui a rouvert ses portes à la fin du mois de février. L’ex-députée et coprésidente Écolo devrait devenir la nouvelle directrice du centre d’accueil dans le courant de la semaine après avoir pu accompagner pendant quelques jours un directeur d’un autre centre Fedasil.

Le centre affiche déjà complet

À peine un mois après son ouverture, le centre d’accueil mouscronnois accueille déjà près de 250 résidents, soit la capacité maximale envisagée dans un premier temps. «Face à un contexte d’un nombre important de demandes d’asile, et un traitement des dossiers qui prend du temps, nous allons devoir envisager l’ouverture de places d’accueil supplémentaires, précise Benoît Mansy, porte-parole de Fedasil. A Mouscron, il est possible de pouvoir accueillir davantage de résidents. Cette éventualité pourrait être envisagée dans les prochains jours. Mais avant, nous allons prendre les contacts avec les différents partenaires, voir comment nous pourrions organiser et gérer une augmentation du nombre de places d’accueil.»