BASKET-BALL

La Bruxelloise Hind Ben Abdelkader à Chicago Sky pour une seconde expérience aux États-Unis

La Bruxelloise Hind Ben Abdelkader à Chicago Sky pour une seconde expérience aux États-Unis

Hind Ben Abdelkader va tenter une seconde fois l’expérience américaine après avoir joué deux mois avec Indiana Fever l’été dernier. Belga

Chicago Sky annonce avoir signé un contrat avec Hind Ben Abdelkader.

Dès le 5 mai, la meneuse bruxelloise, 23 ans, rejoindra le camp d’entraînement de Chicago Sky dans l’espoir d’intégrer le noyau de la franchise américaine pour la saison de WNBA, le championnat professionnel nord-américain.

Hind Ben Abdelkader va tenter une seconde fois l’expérience américaine après avoir joué deux mois avec Indiana Fever l’été dernier participant à 14 rencontres. Elle évoluait cette saison à Hatay en Turquie, jusque fin janvier du moins jusqu’au moment où la joueuse belge a décidé de casser son contrat, n’étant plus rémunérée depuis quelques semaines.

La meneuse belge, 1m73, a joué à Waregem, Namur et Wavre Sainte-Catherine qu’elle avait quitté en 2014 pour tenter l’expérience à l’étranger qui l’a menée à Cadi La Seu (Espagne), Nice (2015-2016), Wisla Cracovie en Pologne (2016-2017) puis à Hatay où elle a affiché cette saison une moyenne de 13,6 pts et 2,7 assists par match en Euroligue et 19,3 points et 4,7 assists par rencontre dans le championnat turc.

Avec Emma Meesseman qui reprend à Washington Mystics, il y aura peut-être trois Belges en WNBA cet été. Outre Hind Ben Abdelkader, Kim Mestdagh a également été invitée à rejoindre les camps d’entraînement aux États-Unis, à Washington précisément.

Emma Meesseman et Kim Mestdagh reviendront quoiqu’il arrive début juin avec l’équipe nationale pour préparer le championnat d’Europe en Serbie (27 juin au 7 juillet) avec les Belgian Cats. Hind Ben Abdelkader ne fait pour l’instant pas partie des plans de l’équipe nationale.

La saison régulière de WNBA débute le 24 mai.