POLITIQUE

Élections 2019: un week-end marqué par des arrivées et des retours

Élections 2019: un week-end marqué par des arrivées et des retours

Montage eda

À l’approche de la date de dépôt officiel des listes (le samedi 30 mars) pour les élections régionales, fédérales et européennes, les partis politiques accélèrent la cadence dans leurs annonces. Ce fut le cas ce week-end des 16 et 17 mars.

 

 

MR

 

 

C’est chez les réformateurs que l’actualité du week-end fut la plus chargée.

Assurément, l’annonce du retour de Sabine Laruelle fut la surprise de ces deux jours. L’ancienne ministre qui avait quitté la politique avant le scrutin de 2014, signe son grand retour. Un retour en vue puisqu’elle sera tête de liste MR dans l’arrondissement de Namur pour le scrutin régional.

Du côté de la province de Liège, c’est un nom bien connu qui fait ses premiers pas sur le devant de la scène politique: Nicolas Reynders (fils de Didier Reynders) est en cinquième place sur la liste pour les élections fédérales. «C’est mon père qui m’a donné le goût du libéralisme et j’en suis fier.» Une place qui pourrait lui valoir de siéger à la Chambre, comme notre collègue vous l’explique ici.

En province de Luxembourg, un autre nom bien connu a été en haut de l’affiche: Denis Collard, le «monsieur météo» de la RTBF sera candidats aux élections européennes. Mais pour l’habitant de Bertrix, être en campagne est loin d’être une première.

 

 

Liste Destexhe

 

 

L’annonce qui fait trembler la majorité en Wallonie. Voilà comment pourrait être qualifiée l’arrivée de Patricia Potigny sur les « listes Destexhe ».

Jusqu’à ce week-end, Patricia Potigny était députée wallonne MR. En quittant les réformateurs, l’habitante de Montigny-le-Tilleul met la majorité MR-cdH dans l’embarras. Le gouvernement Borsus qui comptait 38 sièges sur 75 au sein de l’assemblée régionale n’en dispose dès lors plus que de 37.

 

 

PS

 

 

Peu de surprise par contre chez les socialistes. Réuni en congrès, le PS a confirmé que Paul Magnette sera tête de liste pour les élections européennes. Mais s’il est élu, Paul Magnette a annoncé qu’il ne siégerait pas. Une bonne nouvelle… pour le bourgmestre d’Anthisnes, Marc Tarabella qui est député européen depuis 2004 et qui est le premier supplément de la liste socialiste à l’Europe.

 

 

Écolo

 

 

Réunis au Botanique (à Bruxelles), les écologistes francophones ont lancé dimanche leur campagne électorale. Au menu, un programme comportant 237 propositions.

 

Toute la campagne électorale en un clin d’œil

La rédaction de l’Avenir.net vous propose en accès libre une ligne du temps reprenant les faits marquants de la campagne électorale pour les élections régionales, fédérales et européennes.