IMAGES

«Paris entre la main des casseurs, Emmanuel Macron fait du ski ... Mais quelle honte»

Emmanuel Macron était pour le week-end à la station de ski de La Mongie. Il a dû écourter son séjour.AFP

Si il a écourté son séjour à la montagne, le petit week-end d’Emmanuel Macron a déplu à l’opposition.

Sourire aux lèvres et lunette de soleil sur fond de ciel bleu, les photos d’Emmanuel Macron à La Mongie contrastent avec celles des Champs Elysées saccagéeslors de la dernière mobilisation des Gilets jaunes. Il n’en fallait pas pus pour que l’opposition crie au scandale.

L’opposition de droite a tiré à boulets rouges sur l’exécutif, fustigeant «l’incompétence» du président.

«Paris entre la main des casseurs, Emmanuel Macron fait du ski... Jamais un président n’a eu un tel comportement! Mais quelle honte», a tweeté l’eurodéputée et ex-ministre Nadine Morano (LR, droite).

Les casseurs «détruisent, brûlent, violentent toujours en toute impunité», a de son côté écrit la cheffe du Rassemblement national (extrême droite) Marine Le Pen.

Si le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a tenté de désamorcer la bombe, en dénonçant «une fausse polémique» , le mal était fait.

Il appelé à «un peu de dignité et d’unité nationale», soulignant que le président avait été informé chaque «minute» avant de rejoindre Paris. «Si nos oppositions n’ont que cela à dire, il faut s’interroger. J’attends dans ces moments-là un peu de dignité et d’unité nationale», a-t-il ajouté.

+ LIRE AUSSI| Macron veut «des décisions fortes, complémentaires pour que cela n’advienne plus»