BELGIQUE

Fonds libyens: deux milliards d’euros d’intérêts ont été libérés en Belgique

Fonds libyens: deux milliards d’euros d’intérêts ont été libérés en Belgique

(Photo prétexte) Reporters/BSIP

Euroclear a libéré au total plus de deux milliards d’euros au titre d’intérêts générés par les fonds libyens gelés en Belgique depuis 2011 en raison de sanctions internationales.

C’est ce qui ressort d’un document fourni par l’institution financière à plusieurs autorités judiciaires belges, aux ministres des Affaires étrangères et des Finances, Didier Reynders et Johan Van Overtveldt, ainsi qu’à la Banque nationale.

Le 4 octobre 2012, l’administration de la Trésorerie a répondu à Euroclear que les intérêts générés par ces fonds appartenant à la Libyan Investment Authority (LIA) et la Libyan Arab Foreign Investment Company (LAFICo) ne tombaient pas sous le coup des sanctions.

Les intérêts générés entre le 26 septembre 2011, date à partir de laquelle les revenus des fonds étaient censés ne plus être gelés, et leur blocage à la suite d’une saisie pratiquée à la demande juge d’instruction Michel Claise s’élèvent à 2,068 milliards d’euros.

À la date du 18 mars 2018, la valeur totale des avoirs détenus pour le compte de la LIA et de la LAFICo par Euroclear était estimée à 13,927 milliards d’euros.