MONS

Mons: quand la manif pour le climat perturbe les transports en commun

Mons: quand la manif pour le climat perturbe les transports en commun

Les bus n’ont pas raté la manif pour le climat… Ugo PETROPOULOS

Alors que le salut climatique passe par un usage accru des transports en commun, ce sont surtout les bus qui ont pâti de la manif pour le climat.

2 000 personnes sur la voie publique, ça ne passe pas inaperçu. Une manifestation de cette ampleur engendre évidemment des problèmes de circulation, et c’est bien normal.

Mais le choix du parcours a fait en sorte que les bus ont été dans les victimes les plus visibles de la marche pour le climat à Mons. Ce qui est assez paradoxal, alors que l’usage des transports en commun est une des premières démarches à encourager pour la sauvegarde de l’environnement.

Les bus furent ainsi perturbés dès le départ de la manifestation, sur la place Léopold où démarrent et arrivent tous les bus de la région de Mons. Certains ont vu leur départ retardé le temps que le cortège se mette en route.

Les TEC n’en avaient pas fini avec la manifestation puisque bon nombre l’ont retrouvée sur le boulevard Kennedy, qui était sur le parcours du cortège, et qui est aussi un passage hautement fréquenté par les bus qui disposent d’un site propre.

Derrière les manifestants, une file de bus s’est d’ailleurs formée et sur les arrêts de bus, on prenait son mal en patience. «Nous on n’y peut rien au climat. Pourquoi vous n’allez pas plutôt emmerder les politiques à Bruxelles plutôt que de nous bloquer?», a-t-on entendu de la bouche d’une usagère passablement excédée, tant par la situation que par le nez rouge de clown un peu ridicule du manifestant lui faisant face.

Autre point qui aurait pu se révéler problématique: le cortège passait devant les deux hôpitaux montois. Heureusement, aucune ambulance n’a déboulé sirènes hurlantes…

Mons: quand la manif pour le climat perturbe les transports en commun
A l’arrêt de bus, on prenait son mal en patience. Ugo PETROPOULOS