Bruxelles

EN IMAGES | La pluie n'a pas effrayé les manifestants, une foule impressionnante à Bruxelles

Malgré la pluie, ils ont été très nombreux à défiler dans les rues de Bruxelles ce vendredi après-midi. Ils étaient plus de 30?000, selon la police.

Les participants répondent à l'appel à la grève mondiale "Global Strike for Future" lancé par la militante suédoise Greta Thunberg et largement relayé par la société civile. Ils sont 30.000 selon le comptage officiel de la police.

"There is no time to waste", "Act now together", pouvait-on lire sur certaines pancartes, majoritairement en anglais, en tête de cortège. Encerclée par les caméras, Anuna De Wever, la figure de proue du mouvement Youth for Climate, a qualifié d'historique cette journée de mobilisation mondiale.

"Il s'agit d'un signal très fort. Des actions sont menées dans plus d'une centaine de pays. Le mouvement continue de croître", s'est-elle félicitée. Parmi les manifestants, élèves de secondaire et étudiants du supérieur, devenus coutumiers des rassemblements pour le climat, côtoient cette fois-ci leurs aînés, rassemblés sous les étendards des mouvements "Grands-Parents pour le climat",

"Teachers for Climate", ou encore des associations de la société civile comme le CNCD.11.11.11, Greenpeace, Oxfam, Natagora, Amnesty International, Fian et bien d'autres. Les syndicats colorent également la foule, avec une prédominance de rouge et de vert.

Même si ceux-ci n'ont pas déposé de préavis de grève générale comme l'avait souhaité le mouvement "Youth For Belgium", la plupart soutiennent la manifestation à des degrés divers. En queue de cortège, plusieurs partis politiques ont également fait le déplacement, parmi lesquels le PS, Ecolo et le PTB, notamment. Le cortège doit arriver vers 15h00 à la gare du Midi.