COMMENTAIRE

OPINION | Maxime Prévot tiré du lit par les gilets jaunes: ils ont joué l’homme

OPINION | Maxime Prévot tiré du lit par les gilets jaunes: ils ont joué l’homme

eda

Difficultés à boucler les fins de mois, petites pensions, une vie à se tuer au travail, le sentiment de ne pas être entendu, etc.