FOOTBALL

Footgate: l’Union belge a eu accès à une partie du dossier pénal, transmis par le parquet fédéral

Footgate: l’Union belge a eu accès à une partie du dossier pénal, transmis par le parquet fédéral

EdA

L’Union belge de football a reçu copie d’une partie du dossier de l’enquête judiciaire sur le dossier de fraude dans le milieu du football, a communiqué le parquet fédéral jeudi.

«Dans le cadre de l’enquête judiciaire fédérale en cours sur une organisation criminelle dans le monde du football, faux en écritures, blanchiment d’argent et corruption privée (opération «Zéro»), le coordinateur de l’enquête pour fraude à la compétition du parquet de l’Union belge a reçu aujourd’hui (jeudi) accès à, et copie de, certaines pièces du dossier pénal relatif au «volet matchs truqués»», explique le parquet fédéral dans un communiqué.

«Cela a eu lieu sur demande écrite du coordinateur de l’enquête disciplinaire et après approbation du juge d’instruction et du parquet fédéral. Le coordinateur de l’enquête disciplinaire a été désigné par le procureur de l’Union belge pour mener l’enquête disciplinaire concernant la possibilité de fraude à la compétition dans la phase finale de la dernière saison de football. L’autorisation de consultation et de copie est limitée à une liste de 35 pièces pertinentes pour la finalité disciplinaire et dont la divulgation ne porte pas préjudice aux intérêts de l’enquête pénale».

Le coordinateur de l’enquête auprès de l’Union belge de football, Ebe Verhaeghen, qui a rencontré ces dernières semaines des joueurs, entraîneurs, membres de la direction et du personnel de différents clubs, a déclaré à l’Agence BELGA que son enquête avançait bien et était bientôt terminée. Il veut ajouter ses propres éléments d’enquête à ceux récoltés par la justice. L’Union belge communiquera dans les prochains jours sur la suite de la procédure et de cette manière, veut éviter d’avoir une influence sur la finale retour du championnat de D1B entre le Beerschot et Malines samedi.

Le 30 juin, les classements doivent être officiellement clôturés. L’analyse du dossier judiciaire accélérera le processus mais ne règlera pas la question. Le coordinateur de l’enquête doit d’abord soumettre son dossier au parquet fédéral de l’Union belge, qui peut à son tour engager des poursuites. Une décision sera prise par la chambre d’appel de la Commission des litiges, statuant en première instance. Les clubs concernés par une éventuelle sanction pourront ensuite interjeter appel. Le dossier peut être soumis aussi à la Cour Belge d’Arbitrage du Sport (CBAS). L’Union belge certifie qu’une décision sera prise pour le milieu du mois de juin.