ÉTATS-UNIS

VIDÉO | Une «fausse Melania» en visite officielle: Donald Trump monte au créneau

VIDÉO | Une «fausse Melania» en visite officielle: Donald Trump monte au créneau

Certains internautes estiment que Melania Trump s’est fait remplacer par un «sosie» lors d’une visite officielle en Alabama. AFP

Face à la nouvelle charge de certains internautes, le président des États-Unis a tenu à dénoncer publiquement les théories du complot selon lesquelles sa femme Melania se ferait remplacer par un sosie lors de certaines visites officielles.

Et si Melania Trump usait d’un «double» pour éviter de devoir se rendre à certaines cérémonies officielles? La rumeur, complètement folle, a refait surface vendredi dernier après que le couple présidentiel se soit rendu en Alabama pour rendre hommage aux victimes des récentes tornades meurtrières.

Ainsi, selon de nombreux internautes qui ont comparé des photos de Melania avec la femme qui a accompagné Donald Trump dans l’Etat du Sud, cette dernière ne serait pas l’épouse du président mais un «sosie».

Accompagnés du mot-clé #FakeMelania (#FausseMelania), ces comparatifs (certains pensent que la première dame des Etats-Unis se fait remplacer par un de ses agents de sécurité) publiés sur les réseaux sociaux ne sont pas les premiers à inonder le web. À tel point que le président américain lui-même a décidé d’intervenir.

«Les «fake news» ont photoshoppé des photos de Melania et propagé des théories du complot selon lesquelles ce n’est en réalité pas elle à mes côtés en Alabama et ailleurs, a écrit l’ancien homme d’affaires sur Twitter. Ils deviennent chaque jour un peu plus fous!»

Et bien que l’argumentaire de Donald Trump, l’homme qui adore se faire le porte-parole des «fake news», fasse sourire - il a longtemps relayé une théorie du complot mettant en doute le lieu de naissance de Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis, à l’époque où il était promoteur immobilier à New York - force est de reconnaître que d’autres images du couple présidentiel enregistrées lors de ce même voyage en Alabama donnaient tort aux défenseurs de la théorie du complot.