LIGUE DES CHAMPIONS

INFOGRAPHIE | Ligue des champions: Real et Bayern grands absents, Barça omniprésent, le foot anglais rebondit

INFOGRAPHIE | Ligue des champions: Real et Bayern grands absents, Barça omniprésent, le foot anglais rebondit

-

Si le Real et le Bayern seront les grands absents du top 8 de la Ligue des champions cette saison, les clubs anglais ont semble-t-il repris la mainmise sur le gratin du foot européen. Analyse.

Pour la première fois depuis la saison 2009-2010, le Real Madrid, triple tenant du titre, ne participera pas aux quarts de finale de la Ligue des champions.

Éliminé par l’Ajax Amsterdam, le club madrilène ne sera pourtant pas le seul grand absent à ce stade de la compétition. En effet, le Bayern Munich sera l’autre grand absent des quarts puisque, après leur élimination subie face à Liverpool, les Bavarois manqueront cette étape de la Ligue des champions pour la première fois depuis la saison 2010-2011.

+ TOUS NOS ARTICLES | La Ligue des champions

Le Barça le plus fidèle

Avec dix occurrences à ce stade sur les dix dernières saisons, le FC Barcelone est le seul club à afficher 100% de présence en quarts de la prestigieuse C1. Il faut en effet remonter à la saison 2006-2007 pour voir les Catalans sortir de la compétition avant ce stade.

Outre le Barça, 31 autres clubs ont réussi à atteindre les quarts sur les dix dernières années. Si le Real et le Bayern, tel que précisé ci-dessus, sont des habitués de ce stade de la compétition mais en seront les grands absents de cette édition, la Juventus ou Manchester United font également partie des clubs le plus souvent présents dans le top 8 européen.

D’autres clubs, moins réputés, ont également atteint les quarts lors de ces dix dernières années puisque la Wolfsburg, Malaga, Bordeaux ou encore Schalke 04 ont par exemple réussi cette prouesse.

Surprise chypriote en 2012

Au total, ce sont des clubs représentant 11 nations qui se sont qualifiés pour ces quarts de la Ligue des champions. Avec 24 clubs dans le top 8 de la C1 depuis dix ans, l’Espagne mène largement la danse devant l’Angleterre (16 présences) et l’Allemagne (13 présences).

Si la Belgique n’a pas réussi à placer l’un de ces clubs dans ce top européen depuis bien plus longtemps, la Russie (le CSKA Moscou en 2010), la Turquie (Galatasaray en 2013) ou encore l’Ukraine (le Shaktar Donetsk en 2011) et même Chypre (l’APOEL en 2012) y sont parvenus, malgré la présence massive de clubs issus des cinq grands championnats dès le début de la compétition.

2019: les Anglais au top

Lorsque l’on regarde de plus près les huit clubs qualifiés pour les quarts de la Ligue des champions 2018-2019, on constate que le football anglais se rebiffe puisque la Premier League sera représentée par quatre clubs: Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham.

C’est la première fois lors des dix dernières éditions que quatre représentants d’un même pays se retrouvent ainsi à ce stade de la plus prestigieuse coupe européenne.

Quatre clubs de la saison dernière

Deux d’entre eux, Liverpool et Manchester City, faisaient déjà partie des huit meilleurs la saison dernière, au même titre que le Barça et la Juventus. L’autre club de Manchester, United donc, revient, lui, pour la première fois en quart depuis 2014, signant ainsi une quatrième présence sur les dix dernières années, après avoir atteint ce stade de la compétition en 2010 et 2011.

Après trois ans d’absence, le FC Porto retrouve quant à lui les quarts de la C1 pour la seconde fois en dix ans, tout comme Tottenham qui n’avait plus atteint ce stade depuis 2011. Enfin, pour l’Ajax, tombeur du triple tenant du titre, c’est une première depuis 2003.

Huit clubs, huit constats étonnants

Barcelone. Avec dix présences sur les dix dernières éditions, le club catalan est le seul à présenter une copie parfaite avec 100% de quarts de C1 disputés depuis 2010. Mais le Barça n’a pourtant remporté que deux fois la compétition (2011 et 2015) lors de ces dix mêmes dernières années.

Real Madrid. Avant cette saison et la belle performance de l’Ajax, le dernier club qui avait réussi à éliminer le Real Madrid avant les quarts de la C1 était l’Olympique Lyonnais, lors de la saison 2009-2010. Si les Lyonnais avaient été jusqu’en demi-finale lors de leur unique présence dans le top 8 européen sur les dix dernières années, les Madrilènes s’étaient par la suite bien repris en remportant à quatre reprises la compétition (2014, 2016, 2017 et 2018), portant à treize le nombre de coupes aux grandes oreilles soulevées depuis 1956. Le record.

Atletico Madrid. Éliminé par la Juventus lors des huitièmes de finale, l’Atletico va rater pour la deuxième fois consécutive le top 8 européen après son élimination la saison dernière lors de la phase de groupe (où il avait été devancé par la Roma et Chelsea). Avant cela, Diego Simeone avait réussi à emmener les Colchoneros quatre fois d’affilée en quarts de finale, disputant même deux finales (2014 et 2016), perdues toutes les deux face au voisin et rival madrilène.

Leicester City. Pour sa seule participation à la plus prestigieuse des compétitions européenne, le modeste club de Leicester City avait atteint les quarts de finale il y a deux saisons, s’inclinant à ce stade face à l’Atletico Madrid. Le club avait, notamment, battu Bruges à deux reprises lors de la phase de groupe.

PSG. Depuis la prise en main du club par de puissants fonds qataris, le club de la capitale française rêve de Ligue des champions mais échoue inlassablement dans sa quête ultime. Sorti dès les huitièmes cette saison par un surprenant Manchester United, le Paris-Saint-Germain manquera pour la seconde fois d’affilée les quarts de finale, après y avoir échoué quatre fois de suite (entre 2013 et 2016).

Inter Milan. Vainqueur de la compétition en 2010, avec José Mourinho à sa tête, le club nerazzurri avait encore atteint les quarts la saison suivante, sortis par Schalke 04. Il n’avait ensuite plus eu la possibilité de participer à la compétition depuis lors, suite notamment au retour de la Juventus au premier plan italien mais aussi à la concurrence accrue que lui offrent sur le terrain national les clubs de Naples ou Rome. Qualifié pour la phase de groupe cette saison, l’Inter n’a pas réussi à passer les poules où il a été devancé par le Barça et Tottenham.

Arsenal. Souvent cité parmi les ténors du championnat anglais, le club londonien des Gunners n’a pas vraiment connu la réussite en C1 ces dernières saisons puisqu’il faut remonter à 2010 pour retrouver trace d’Arsenal dans le top 8 final de la Ligue des champions. Depuis, les clubs de Chelsea, Tottenham, Liverpool et les deux clubs de Manchester ne lui laissent que les miettes.

APOEL Nicosie. En 2012, le petit club avait créé la sensation en atteignant les quarts de finale de la prestigieuse C1. Sortis sèchement par le Real Madrid à ce stade, les Chypriotes avaient éliminé Lyon au tour précédent, après avoir dominé non sans surprise un groupe, il est vrai assez ouvert, composé de Porto, du Zenit et du Shaktar Donetsk.