PEOPLE

Felicity Huffman («Desperate Housewives») libérée sous caution, Lori Loughlin («La Fête à la maison») doit payer 1 million$

Felicity Huffman («Desperate Housewives») libérée sous caution, Lori Loughlin («La Fête à la maison») doit payer 1 million$

Lori Loughlin et ses deux filles. AFP

La caution de l’actrice américaine Lori Loughlin, connue pour son rôle dans la série télévisée «La Fête à la maison», a été fixée à un million de dollars mercredi. Cela intervient après son inculpation la veille, aux côtés d’une cinquantaine de parents, dans une affaire de pots-de-vin destinés à faire entrer leurs enfants dans des universités prestigieuses.

L’actrice de 54 ans a comparu mercredi devant un tribunal fédéral de Los Angeles. La caution de son mari, le designer Mossimo Giannulli, également inculpé dans cette affaire, a elle aussi été fixée à un million de dollars.

Le couple, qui devra comparaître devant un tribunal fédéral de Boston le 29 mars, aurait payé quelque 500.000 dollars de pots-de-vin pour s’assurer que leurs deux filles soient acceptées à l’université de Californie du sud (USC).

Lori Loughlin s’était rendue aux autorités mercredi matin à son retour de Vancouver, où elle est actuellement en tournage. Lors de l’audience mercredi, le juge l’a autorisée à continuer à voyager à la condition qu’elle tienne les autorités au courant de ses déplacements.

Felicity Huffman libérée

Felicity Huffman («Desperate Housewives») libérée sous caution, Lori Loughlin («La Fête à la maison») doit payer 1 million$
Felicity Huffman. Photo News
L’actrice de «Desperate Housewives» Felicity Huffman a également été inculpée dans cette affaire et a été arrêtée chez elle mardi par le FBI, avant d’être libérée sous caution. Selon l’enquête, elle et son mari auraient versé 15.000 dollars pour que les résultats d’examen d’une de ses filles soient falsifiés.

La liste des parents inculpés comprend par ailleurs de nombreuses autres personnalités du monde de la finance, de l’immobilier ou du droit.

+ RELIRE | Deux actrices hollywoodiennes inculpées dans une affaire de pots de vin pour entrer à l’université