DIVISION 3 AMATEURS

Verlaine et Richelle ne veulent pas jouer? Ils risquent la radiation

Verlaine et Richelle ne veulent pas jouer? Ils risquent la radiation

«Hé, pas la radiation quand même?» calme Marc Segatto. Masson

Verlaine et Richelle pensent à boycotter leur test-match. Vraiment? Parce que le règlement prévoit la radiation…

On vous en parlait dans notre édition de mardi: à moins d’un incroyable retournement de situation, le test-match pour la 2e tranche entre Verlaine et Richelle se tiendra bel et bien le 31 mars à Tilleur. L’ACFF a rejeté la demande des deux clubs qui souhaitaient disputer la joute à Verlaine.

Un rejet qui ne fait pas plaisir aux deux présidents. Lesquels, carrément, pensent boycotter la rencontre. «Franchement, oui, moi, j’y pense, avouait Patrick Danze, le président hesbignon. Se déplacer à Tilleur pour perdre de l’argent et ce pour un match sans enjeu, je n’en vois pas l’intérêt, sérieusement. Il y a tous les frais fixes comme l’arbitre, etc. Oui, on pense à ne pas se déplacer… »

Même son de cloche dans le chef de Richelle où Fabian Bruwier se tâte. « Je ne suis pas super chaud à l’idée de jouer cette rencontre, dit le président visétois. C’est vrai que c’est une obligation inutile. Je ne vois pas à quoi ça sert. Surtout que d’ici là, on risque d’être qualifié pour le tour final tous les deux. »

Le hic, c’est que si les deux clubs venaient à boycotter le match, ils risquent d’aller au-devant de sérieux soucis avec une batterie de sanctions à la clé. Car le règlement en la matière est limpide. En son article 1531, paragraphe 16, l’ACFF stipule ainsi qu’«un club qui refuse de disputer un match de tour final ou qui refuse une montée peut faire l’objet d’une radiation pure et simple. » Il précise aussi que la Commission de discipline, habilitée à prendre des sanctions, «fixe le montant de l’amende que le club (NDLR: en l’occurrence, ici, deux) devra donner au cercle qui a organisé le match…» Voilà du coup qui risque de refroidir Verlaine et Richelle dans leurs velléités de révolte. Par belle ou par laide, ce Verlaine-Richelle se jouera…