La Commission provinciale d’études, mardi, a été marquée par quelques joutes verbales plutôt inattendues.