THE VOICE

The Voice: quatre candidats brabançons aux «lives»

The Voice: quatre candidats brabançons aux «lives»

Charlotte Foret, 18 ans, a largement conquis les coaches lors de son duel face à Sophie Jonniaux. ©Stéphane Laruelle

Quatre talents du BW participeront aux «lives» de The Voice (RTBF): Max Montagne, Charlotte Foret, Luna Van den Hauwe et Maëlle Lepeut.

+ LIRE AUSSI| Derniers duels dans The Voice Belgique: une favorite confirme et Larusso surprend

C’est dès mardi prochain que les choses sérieuses commenceront pour Charlotte (Braine-le-Château), Luna (Rixensart), Max (Braine-l’Alleud) et Maëlle (Grez-Doiceau). Pour la première fois depuis leurs péripéties télévisées dans The Voice, les candidats brabançons presteront en direct. Ils sont les seuls rescapés – sur 10 Brabançons – des auditions à l’aveugle et duels qui tiennent les téléspectateurs en haleine depuis janvier.

Considérée comme l’une des favorites de cette 8e édition, Charlotte Foret, de Braine-le-Château, a une nouvelle fois rendu une copie parfaite, hier soir, lors de son duel face à Sophie Jonniaux sur le titre Glory Box de Portishead. «Nous avons toutes les deux été à la hauteur. Sophie a aussi fait une super performance», estime l’artiste, élève de rhéto au Sacré-Choeur de Nivelles.

Il n’y a pourtant pas eu match entre les deux talents, du moins à en croire les éloges des coaches qui n’ont eu de compliments que pour la Brabançonne, votant à l’unanimité en faveur de sa prestation. Le public est, lui aussi, conquis. «95% des gens sont élogieux, je ne m’attendais pas à recevoir autant de commentaires positifs, ça booste tellement!»

De quoi mettre une pression supplémentaire sur les épaules de la protégée de Matthew Irons? «Ah non pas du tout, relativise-t-elle, ça me touche mais cela ne change rien à ma manière d’aborder les choses.» Pour sa première prestation, elle sera seule sur scène. «Je suis plus à l’aise derrière mon piano mais le fait de ne pas l’avoir m’apprend à avoir plus confiance en moi.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Max, à l’aise, dans un tout autre registre

Dernier à monter sur scène hier soir pour cette épreuve des duels, Max Montagne, de Braine-l’Alleud, est apparu souriant et très décontracté face à la Bruxelloise Dilan Ozsu. Leur coach, Vitaa, en quête d’un peu de soleil, a voulu sortir les deux talents de leur zone de confort en leur suggérant de reprendre Laissez la Kouma , titre de R’n’B interpreté par Zaho et MHD.

Un titre peu chantant qui n’a pas offert la possibilité aux candidats de faire entendre leur technique vocale. «C’est vrai qu’il n’y a pas de longues notes tenues mais il n’y a pas que ça, estime le Brainois de 31 ans. Savoir poser sa voix sur un texte qui va vite est aussi difficile donc c’était un exercice intéressant. Même si j’étais un peu réticent au début, j’ai joué le jeu et j’ai fini par prendre du plaisir. Je suis vraiment satisfait de ce que j’ai fait.» Les quatre coachs, eux aussi, étaient contents, estimant que le Brabançon avait pris le dessus pendant la joute musicale. «Je suis super impatient d’aller aux lives. Je suis confiant. J’aimerais passer la première étape même si cava pas être évident vu les solides candidats qu’il y a dans l’équipe comme Baptiste ou Hilario.»

The Voice: quatre candidats brabançons aux «lives»
-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maëlle a eu chaud

La nouvelle règle du « talent volé », instaurée il y a deux ans dans The Voice, permet à un coach de repêcher un talent, même s’il a été éliminé lors d’un duel. La Grézienne Maëlle Lepeut a eu la chance d’être sauvée par Slimane après avoir perdu face à Luna Van den Hauwe (Rixensart) lors du premier duel.

La Grézienne était toutefois sur un siège éjectable si le coach décidait de venir en aide à un 3e talent. Cela n’a pas été le cas ce mardi. La Brabançonne participera donc bien aux « lives » dans l’équipe de Slimane.