ATTENTAT AU MUSÉE JUIF DE BELGIQUE

L’avocat général requiert 30 ans de prison à l’encontre de Nacer Bendrer

L’avocat général requiert 30 ans de prison à l’encontre de Nacer Bendrer

L’avocat général a demandé au jury de condamner celui qu’il a reconnu comme coauteur de quatre assassinats terroristes à 30 ans de réclusion. Photo News

L’avocat général Yves Moreau a requis lundi matin devant la cour d’assises de Bruxelles 30 ans de prison à l’encontre de Nacer Bendrer. Le Marseillais avait été reconnu jeudi dernier comme coauteur de l’attentat au Musée juif de Belgique, perpétré en mai 2014.

Nacer Bendrer a été reconnu coupable d’avoir fourni les armes qui ont servi à perpétrer un quadruple assassinat à caractère terroriste, commis par Mehdi Nemmouche. En tant que co-auteur, il risque la même peine que celle de l’auteur matériel des faits, soit la réclusion à perpétuité.

Le jury peut toutefois lui infliger une peine moins sévère s’il lui reconnaît des circonstances atténuantes. L’avocat général a admis que le ministère public était «partagé» sur la question car si «les faits sont d’une gravité plus qu’extrême», il reconnaît que «le rôle joué par Nacer Bendrer diffère de celui de Mehdi Nemmouche, instigateur et exécuteur de l’attentat au Musée juif. Nacer Bendrer n’est lui ‘que’celui qui a apporté une aide, même si elle a été indispensable», a détaillé M. Moreau.

Quelle circonstance atténuante pourrait dès lors être retenue en faveur du co-auteur de l’attentat? L’avocat général a balayé plusieurs éléments souvent invoqués dans de tels cas, comme l’absence de casier judiciaire. «Ce n’est pas le cas ici, Nacer Bendrer a un passé judiciaire long comme le bras […]. Il est majeur depuis 12 ans et a passé la moitié de ce temps en prison», a-t-il lancé.

Une jeunesse difficile et un milieu familial peu structurant ne peuvent également entrer en compte. «La défense a elle-même dit que Nacer Bendrer avait vécu dans une famille aimante, elle a dépeint sa petite amie depuis 2012 comme un repère positif et constructif.»

L’avocat général a aussi rejeté toute collaboration de l’accusé à l’enquête. «Nacer Bendrer a menti énormément dans cette affaire et il ment toujours.»

L’expertise psychiatrique ne plaide pas davantage en faveur du co-auteur de l’attentat, a estimé le ministère public. «Pour les psychiatres, Nacer Bendrer, derrière son côté gros nounours, affiche une personnalité du registre limite: ni névrotique, ni psychopathique mais à la limite des deux. Il présente aussi des traits sociopathiques c’est-à-dire qui indiquent que cet individu n’a pas intégré la loi sociale. Il peut se révéler dangereux pour les autres membres de la société et ses antécédents judiciaires le démontrent.»

Le ministère public a toutefois considéré que Nacer Bendrer pouvait prétendre à une peine un peu moins sévère car il «n’a pas le sang des victimes directement sur ses mains. Il en est éclaboussé de la tête aux pieds mais il n’a pas tiré, il n’a pas abattu les victimes de sang-froid», a déclaré Yves Moreau.

Cette circonstance atténuante est «très légère» et l’avocat général a dès lors demandé au jury de condamner celui qu’il a reconnu comme co-auteur de quatre assassinats terroristes à 30 ans de réclusion. «Cela ne peut être inférieur sinon cela viendrait en contradiction avec votre verdict rendu jeudi. Il faut aller au bout de la logique», a-t-il conclu.

L’avocat général requiert également 15 ans de mise à disposition du TAP

L’avocat général Yves Moreau a requis lundi des peines respectives de réclusion criminelle à perpétuité et d’au moins 30 ans à l’encontre de Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer, coupables d’être auteur et co-auteur d’un quadruple assassinat à caractère terroriste au Musée juif de Belgique. Il a également demandé aux jurés de prononcer une mise à disposition du tribunal de l’application des peines (TAP) de 15 ans, soit la durée maximale.

La mesure de mise à disposition du TAP permet de prolonger la surveillance du condamné pour éviter la récidive, a souligné M. Moreau, qui a longuement insisté sur la dangerosité des auteurs de l’attentat.

«Nous vous demandons 15 ans» pour Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer, a adressé l’avocat général aux jurés. «Tant qu’il y a moyen de protéger notre société, protégeons-la!», a-t-il conclu.


Nos dernières videos