On connaît l’adage: elle nous concerne tous, de près ou de loin, cette saleté de maladie. Résolu à contribuer, à son échelle, au financement de la recherche pour faire progresser la connaissance dans la lutte contre le cancer, le Comité Télévie d’Ohey, composé d’une quinzaine de membres des plus actifs, s’attelle depuis 2015 à sa noble cause.

«Notre première activité, en décembre 2015, était une marche aux flambeaux organisée dans les rues d’Ohey. Ça avait plutôt bien fonctionné: plus de 400 personnes y avaient participé», se souvient Anne Cloet, membre de l’association. Enjouée par cette première réussite, l’équipe enchaînera les événements voulus aussi divers que variés. Certains se présentent déjà comme des valeurs sûres, réitérées d’année en année. Comme ce grand souper, suivi d’une soirée dansante, qui se tint mi-février au Foyer rural d’Ohey. Comme cette pièce de théâtre en wallon qui égaie la grisaille de novembre. Ou comme la livraison de petits-déjeuners à domicile, curiosité bisannuelle dont la prochaine édition se tiendra le 17 mars prochain. «Il y a toutes sortes de menus à choisir. On y retrouve des viennoiseries, des crêpes maison, des omelettes minute… Pour ce faire, on dépose des bons de commande dans toutes les boîtes aux lettres du grand Ohey!» Le 25 mai prochain, le Comité organisera, pour la deuxième fois, un grand blind test au Foyer rural d’Ohey. «Pour vous tenir au courant de nos activités, le plus simple est de vous rendre sur notre page Facebook «Comité Télévie Ohey».»

L’année dernière, l’équipe a réussi l’exploit de collecter la jolie somme de 12 000€. On ne peut que leur souhaiter de faire aussi bien pour la cuvée 2019.