Infirmière au Camp Roi Albert de Marche-en-Famenne, Carine Demey a été touchée très tôt par le virus de la pâtisserie. «Je suis tombée dans le moule à gâteau à l’âge de huit ans.

Ma grand-mère m’invitait souvent à la rejoindre derrière les fourneaux. Elle était bonne cuisinière mais détestait préparer les pâtisseries. C’est donc moi qui m’y collais», se remémore celle qui a porté haut les couleurs de la Belgique tout au long de la saison 4 du concours des Meilleurs pâtissiers. Concours qu’elle quittera en quart de finale. «Se retrouver sous la tente des Meilleurs pâtissiers, c’est comme se retrouver dans un grand magasin de jouets! J’ai adoré les épreuves de Mercotte! J’y ai noué de belles amitiés également. Ce concours m’a confortée dans l’idée que je devais continuer à faire de la pâtisserie», poursuit celle qui, après ses études de chocolaterie, s’est empressée de terminer ses études en pâtisserie. Aujourd’hui, Carine Demey vous propose de découvrir ses réalisations sucrées lors des Marchés de Li Terroir de Melreux. Et si vous passez par là, laissez-vous tenter par ses macarons maison. Vous ne serez certainement pas déçus! «J’essaie de réaliser des macarons de différentes couleurs et de différents goûts (de 6 à 18 différents)», poursuit la pâtissière qui partage aussi son savoir lors d’ateliers. Et à propos d’atelier, il se chuchote que Carine Demey a pour projet d’en ouvrir un au sein de la ferme de son compagnon qui se trouve à Strainchamps… «A terme, je devrais disposer d’un atelier de 35 m² avec une boutique à la ferme dans laquelle on pourra également y retrouver mes thés. Mon objectif sera d’utiliser le lait et les œufs de la ferme pour réaliser mes pâtisseries. Nous avons déjà trouvé un nom à ce projet: La Choco laiterie».

0476 503 239 demey.chocolats@gmail.com