Le lac mis en assec

ÉdA

Le lac de Louvain-la-Neuve, géré par l’UCLouvain, a été mis en assec le 25 février dernier: «Il n’y avait plus de végétation aquatique, faute d’oxygène.

La nourriture manquait, les poissons allaient finir par se manger en entre eux. La mise en assec est nécessaire tous les cinq ans», lance le garde-forestier, Jean-Claude Mangeot. Il a donc fallu vider le lac et récupérer les poissons, gardons, brochets, écrevisses, moules anodontes et même des tortues exotiques: «Nous avons acheminé du poisson vers la Meuse, et le canal Charleroi-Bruxelles, en manque de gardons», signale Xavier Rollin, responsable du service pêche du Département Nature et Forêt. Une partie a été déversée dans la pisciculture du Bois de Lauzelle. Le lac restera en assec jusqu’en octobre. Il est alimenté par les eaux de ruissellements de Louvain-la-Neuve et a été créé par les étudiants en bio-ingénierie en 1984 pour servir de bassin d’orage.