ATHLÉTISME

Douze athlètes, dont Nafi Thiam et les frères Borlée, appellent à la création d’un comité d’athlètes

Douze athlètes, dont Nafi Thiam et les frères Borlée, appellent à la création d’un comité d’athlètes

Montage ÉdA & Belga

Douze athlètes belges lancent un appel au Ministre des sports, Rachid Madrane (PS), afin de créer un cadre professionnel et adapté pour les athlètes de haut niveau en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Après les révélations de Nafi Thiam sur sa tentative d’exclusion lors de l’Euro 2018, la convention polémique voulue par la Ligue francophone et la lettre ouverte de cette même Ligue critiquant Jacques Borlée cette semaine, douze athlètes belges de renom ont tenu à réagir par le biais d’un communiqué. Dans celui-ci, ils demandent, au Ministre des sports Rachid Madrane, la création d’une commission d’athlètes.

Parmi les signataires du communiqué, on retrouve notamment Nafi Thiam, les frères Borlée, Cynthia Bolingo, Camille Laus ou encore Julien Watrin. Selon eux, il est vital de professionnaliser les instances de l’athlétisme francophone. «Afin d’éviter de revivre des polémiques à répétition au moment où l’on doit se concentrer sur un championnat ou une compétition, les athlètes aimeraient que la Fédé reconnaisse une commission d’athlètes» souligne Jonathan Borlée.

Cette Commission d’Athlètes serait un véritable organe qui participerait aux décisions de la Fédération et serait composée des athlètes de haut niveau, de leur entraîneur et de leur manager. «La Ligue est actuellement composée d’amateurs, au sens noble du terme, qui sont élus par l’ensemble des clubs d’athlétisme amateurs. Il est dès lors normal qu’ils ne soient pas l’interlocuteur idéal pour des professionnels qui ont d’autres spécificités, d’autres besoins», souligne l’un des Belgian Tornados.

«Il faut travailler ensemble avec les athlètes et c’est le souhait de chacun d’entre nous», ajoute Nafissatou Thiam.

De son côté, le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) indique, par la voix de son président, Pierre-Olivier Beckers, qu’il «soutiendra toute recherche de solution pérenne, adaptée et respectueuse de tous et du sport en particulier». «Si toutefois, c’est le souhait de chacun», ajoute-t-il, prudent.

 

Les signataires du communiqué

Cynthia Bolingo

Jonathan Borlée

Kévin Borlée

Dylan Borlée

Hanne Claes

Jeroen D’hoedt

Camille Laus

Tarik Moukrime

Nafissatou Thiam

Robin Vanderbemden

Julien Watrin

Anne Zagré