Huy: un nouveau projet qui a du chien au Château Vert

Le chien «Puzzle» adoucit le quotidien de 14 jeunes résidents au Château Vert de Solières. Un projet qui fait déjà ses preuves.

«Je privilégie la construction de projets portés par les équipes et dans la pérennité. Il est indéniable qu’un chien a un apport dans une institution. Et si on parvient à le sensibiliser aux crises d’épilepsie, ce sera un plus.» Nouveau directeur du Château Vert à Solières, Marc Asselbourg n’a pas hésité à placer toute sa confiance en Mathieu Bastin quand cet éducateur spécialisé lui a proposé d’intégrer un chien dans le quotidien d’une des trois équipes du service résidentiel pour jeunes présentant une infirmité motrice ou cérébrale. «Nous avons acquis Puzzle, un golden retriever de 2,5 ans, à l’ASBL liégeoise Os’mose qui dresse des chiens d’assistance, explique Mathieu Bastin à l’initiative du projet. On l’a accueilli vers la mi-octobre. Tant pour le chien que pour les 14 enfants et les 8 éducateurs, il aura fallu trois mois d’adaptation pour trouver nos marques.»

Huy: un nouveau projet qui a du chien au Château Vert
Yves Bircic

Accompagner les enfants sur le chemin de l’école, jouer avec eux dans l’espace collectif du service, leur faire un dernier coucou dans leur chambre, le soir, avant de trouver le sommeil («mais il est seulement autorisé à poser deux pattes sur le lit»)… Puzzle est devenu une pièce maîtresse dans l’évolution des jeunes résidents au quotidien. «J’aime bien aller le promener dehors», confie Guillaume (15 ans). «Et moi, je lui donne des croquettes et des petits biscuits quand il obéit», ajoute Luka (10 ans). «Et l’équipe éducative l’a aussi bien adopté alors qu’elle avait peur d’une charge supplémentaire au début», termine Mathieu Bastin, convaincu d’être sur la bonne voie au vu des effets bénéfiques déjà ressentis sur le bien-être des hôtes de Puzzle.

 

«

Puzzle pourra aboyer pour nous alerter d’une crise, placer sa gueule entre la tête de l’enfant et le sol…

»

 

 

 

«Il aboiera en cas de crise»

 

Mathieu Bastin, d’où vous vient l’idée d’intégrer un chien d’assistance dans le service?

J’avais pu observer l’influence positive du passage en journée du chien d’un collègue dans un autre service. Il apaisait les enfants difficiles à canaliser, alors qu’il n’a pas été dressé pour cela.

Qu’en pensent les parents?

Au début, certains avaient peur des allergies. On leur a fait comprendre qu’on utilisait des chiens dans les hôpitaux. Quand ils ont vu Puzzle, ils ont été conquis.

Comment cela se passe-t-il?

Après trois mois d’acclimatation entre Puzzle et les jeunes, notamment pour lui apprendre à tourner autour d’un fauteuil roulant, on se contente de câlins, de jeux. Bientôt, je mettrai en place des ateliers individualisés. Au rythme d’un jeune par jour et durant 15 minutes, pas plus.

L’idée est aussi de lui apprendre à réagir aux crises d’épilepsie…

Voilà. Puzzle pourra aboyer pour nous alerter d’une crise, placer sa gueule entre la tête de l’enfant et le sol…

 

Un crowdfunding labellisé Cap 48

C’est grâce à un don du Lions Club de Modave (8 250€) que le Château Vert de Solières a pu acheter Puzzle à l’ASBL Os’mose, dresseuse de chiens d’assistance. Reste à assumer financièrement les frais liés à sa présence 7 jours sur 7 au sein de l’institution. «Il faut compter 80€ de croquettes par mois, 150€ par an pour le vétérinaire, calcule Mathieu Bastin, éducateur spécialisé à l’origine du projet. On a aussi injecté 2 500€ dans un abri et 500€ dans une clôture pour que Puzzle puisse s’épanouir à l’extérieur.» Le Château Vert songeait à lancer une campagne de crowdfunding (financement participatif) jusqu’à ce que Cap 48 lance un appel à projets (LabCAP48 with CBC) pour mettre à disposition une plateforme de collecte de fonds avec une visibilité d’envergure à la clé. «Et nous avons appris ce mercredi que nous étions sélectionnés, se réjouit Mathieu Bastin. La campagne de crowdfunding s’étalera du 19 mars au 1er mai. Nous partons sur l’objectif d’atteindre 9 000€. Les quatre premières institutions à atteindre le palier des 6 000€ recevront un bonus de 50% de la banque CBC partenaire. En retour aux personnes qui nous soutiendront à hauteur de 100€, on a prévu de leur donner trois bouteilles de “La Solières” concoctée pour le Château Vert par la brasserie de Marsinne. C’est une bière typée Leopold 7 mais un peu plus amère.»