Le 2e Régiment des Zouaves de Walcourt compte une septantaine de marcheurs et a été créé en 1962 par Fernand Ernotte et son équipe.

Et la première sortie eut lieu deux ans plus tard. L’actuel capitaine, Damien Revers, conserve la mémoire de l’événement: «Cette sortie les conduisit à Conflans-Sainte-Honorine et à un dépôt de fleurs à l’Arc de Triomphe à Paris.» Évidemment le peloton défile lors de la Trinité et on l’y reconnaît facilement avec ses uniformes si particuliers mais également sa chèvre et son baudet. La configuration est aujourd’hui composée comme suit: Spahi (porte écusson aux armes de Walcourt), Colonel à cheval et Spahi à cheval, Sergent sapeur et quatre sapeurs, Tambour major suivi de sa batterie de six tambours et deux fifres, Capitaine, Lieutenant et vivandière, Lieutenant porte drapeau entouré de sa garde, Chevrier et la chèvre mascotte, deux sergents commandant chacun un peloton de 18 zouaves, deux cantinières, un ânier et son âne. Très reconnaissable, le régiment dispose aussi d’une solide réputation historique: «Le 4 juin 1859, dans la tourmente de Magenta, les Zouaves du 2° régiment s’illustrent à nouveau. La prise d’un drapeau à l’ennemi par l’adjudant Savières et le Zouave Daurière vaut au régiment l’insigne honneur de voir le drapeau décoré de la Légion d’Honneur.» Outre la Trinité, les Zouaves de Walcourt proposent de nombreuses activités tout au long de l’année: déplacement à Coxyde le Lundi de Pentecôte, Bivouac aux fêtes communales, bourse militaria fin février et la marche Adeps en janvier. Actuellement le comité est composé de Damien Revers (Capitaine), Jean-Pol Trevis (Lieutenant), Jean-Marie Guidosse (Secrétaire) et Xavier Mont (Trésorier).