C’est à l’initiative de quelques amis, amateurs de tir de précision, que le club est né. «C’est lors d’une de leurs rencontres autour d’un verre, que l’idée de fonder une société de tir à la carabine a vu le jour », explique Charles Guillaume, le président.

Il fallait alors trouver un local. «C’est dans l’arrière-salle d’un café, que l’aventure du club de tir les Francs-Tireurs a commencé », précise le président. «Pour faire face aux nombreuses demandes d’un tir à la carabine et arme de poing, calibre 22, un local adapté était nécessaire », explique Guillaume Charles. Max Audain, bourgmestre de l’époque mit à notre disposition une école désaffectée. Très délabrée, elle fut aménagée par tous ses sociétaires, certains en mettant la main à la pâte, d’autre part des interventions généreuses. Aujourd’hui, le bâtiment appartient à l’ASBL. «Le tir sur cible est un sport d’adresse qui consiste, au moyen d’un propulseur, à envoyer un projectile le plus près d’un point situé à distance», précise Charles. Certains y trouvent une détente de l’esprit grâce à une concentration qui oblige le tireur à faire abstraction de ses problèmes. «Pour certains tirs, des autorisations de réussite d’examens pratiques et théoriques sont nécessaires. Des tirs en air comprimé sont organisés périodiquement et sont accessibles aux membres, ou pas, du club et des carabines et pistolets sont à la disposition des personnes qui n’en possèdent pas », explique le président. La mauvaise réputation des armes et de ceux qui les utilisent, provoque une crainte au sein de la population. Le tir de précision réclame au contraire, du calme, de la concentration, de la maîtrise de soi. Grâce aux qualités qu’exige ce sport, celui-ci peut se pratiquer même à un âge avancé.Les Francs Tireurs, 30 Rue de Mons Frameries – 0478 07 94 50

Nos dernières videos