Ce 1er mars, une dizaine de jeunes frasnois s’envoleront vers l’Inde. Ils accompagneront l’association Vanakkam active depuis 2007.

«Si j’ai toujours voulu être active dans l’humanitaire, le déclic a véritablement été un voyage au Sri Lanka, explique Isabelle Delbecq qui a fondé l’ASBL avec son mari Alex Opielka. Dès que nous sortions de l’hôtel, nous étions confrontés à la pauvreté… Cela m’a donné l’envie d’agir et de venir en aide à la population, et plus particulièrement aux enfants.» C’est finalement en Inde que le couple commence à mener ses projets, à savoir l’aide à la scolarisation par la création et la rénovation d’écoles. «En collaboration avec la Coopération Nord-Sud de Frasnes-lez-Anvaing, nous avons l’intention de financer la construction d’une école primaire dans un petit village. Nous avons soutenu une école technique qui forme les jeunes adultes ayant dû arrêter leur scolarité pour travailler dans les carrières, aux métiers de couturières, de plombiers, d’esthéticiennes, d’informaticiens. Et ces dernières années, en plus d’apporter une aide du quotidien aux élèves, nous avons permis à une école d’être raccordée à l’eau et construit une autre école primaire pour permettre aux jeunes indiens de vivre une scolarité dans de bonnes conditions!» Dans ses projets Isabelle Delbecq et l’ASBL Vanakkam tiennent aussi à y intégrer les enfants de Frasnes-lez-Anvaing, et c’est dans ce cadre que tous les deux ans, une délégation les accompagne sur place. «Ils se mobilisent pour récolter des dons afin de mener nos actions en Inde, et c’est important de leur permettre de se rendre compte de l’importance de leur aide. Les enfants se rendent aussi compte de la différence des conditions de vie, des cultures, etc. Et puis, pendant dix jours, ils vivent de magnifiques moments d’échange et de partage!»