SOCIÉTÉ

Une augmentation des salaires en plus de l’indexation en 2019 et 2020?

Une augmentation des salaires en plus de l’indexation en 2019 et 2020?

- Patrick J. – Fotolia

Les salaires pourraient augmenter au maximum d’1,1% au cours des deux prochaines années (2019-2020), en plus de l’indexation. C’est ce qui ressort des nouveaux calculs réalisés par le Conseil central de l’Économie, a-t-on appris vendredi à bonne source.

Lundi, patrons et syndicats se retrouvent au sein du Groupe des 10 pour négocier sur la norme salariale. De précédentes négociations avaient échoué car la marge salariale alors fixée par le Conseil central de l’Économie, soit 0,8% sur deux ans, avait été jugée insuffisante par les syndicats.

Entre-temps, un rapport du Bureau du plan a laissé entrevoir une inflation moins élevée que prévu cette année. Le Conseil central de l’Économie a refait ses calculs et il en ressort que la marge salariale maximale s’élève désormais à 1,1%.

Reste à voir si cette marge légèrement revue à la hausse sera suffisante pour permettre la conclusion d'un accord interprofessionnel 2019-2020. Les syndicats souhaitent également engranger des avancées sur d'autres dossiers, comme la question des fins de carrière et l'augmentation du salaire minimum, qu'ils souhaitent voir porter à 14 euros de l'heure.

Patrons et syndicats s'étaient revus pour la première fois vendredi dernier après la grève nationale du 13 février décrétée par le front commun syndical. Le Groupe des 10 avait alors convenu de demander au Conseil central de l'Économie d'examiner à nouveau les différents paramètres disponibles et de voir si cela n'avait pas une influence sur les résultats des calculs. On sait donc désormais que cela a permis de faire passer la marge salariale de 0,8 à 1,1%.

Le Groupe des 10 avait également demandé à une commission mixte au Conseil national du travail et au Conseil central de l'Économie de poursuivre les discussions sur l'enveloppe bien-être et de les finaliser si possible. Cette enveloppe, allouée entièrement par le gouvernement fédéral et qui pèse 353 millions d'euros pour 2019 et 716 millions pour 2020, vise à augmenter les allocations sociales.