MONS

Le corps d’une Montoise, Véronique Quidouce, retrouvé dans un cours d’eau à Spiennes: l’ancien compagnon interpellé

Le corps d’une Montoise, Véronique Quidouce, retrouvé dans un cours d’eau à Spiennes:  l’ancien compagnon interpellé

La police a lancé un avis de recherche pour retrouver Véronique Quidouce qui avait disparu depuis le 25 décembre. Police fédérale

Disparue depuis le 25 décembre dernier, Véronique Quidouce a été retrouvée morte ce jeudi dans la Trouille à Spienne. Un suspect a été interpellé.

Véronique Quidouce, portée disparue depuis le 25 décembre, a été retrouvée morte ce jeudi soir dans la Trouille à Spiennes, sous un pont, au bord du cours d’eau.

Les premiers éléments d’enquête avaient confirmé, selon le parquet, le «caractère inquiétant» de la disparition. Le dossier a fait l’objet d’une mise à l’instruction le 12 février «en vue notamment de procéder à des devoirs de téléphonie et tenter de localiser» la personne disparue.

Cette découverte fait suite à un appel à témoin lancé lundi par la police fédérale qui a mené à l’interpellation d’un suspect. Ce dernier a reconnu être impliqué dans cette disparition et a indiqué où se trouvait la Montoise.

Le parquet a encore indiqué que l’enquête a conduit «assez vite à des indices sérieux permettant de considérer l’ancien compagnon» de la victime comme suspect de faits de meurtre.

Ce dernier a été interpellé le 21 février et, à l’issue de son audition, il a indiqué l’endroit où se trouvait le corps de la victime, qui aurait perdu la vie dans la soirée du 27 décembre 2018.

«Le corps de la victime a été retrouvé à quelques centaines de mètres de l’endroit désigné. Une autopsie a été réalisée et le suspect sera présenté au juge d’instruction cet après-midi», a précisé le parquet de Mons.

Une autopsie a eu lieu. Et selon les premières informations, la Montoise serait décédée d’une mort violente.