ROMAN

Violette Morris, championne oubliée

Grâce à «Femme qui court», Gérard de Cortanze réhabilite une sportive exceptionnelle faussement accusée de collaboration avec la Gestapo.