TÉLÉVISION

Une mauvaise base pour la distribution des décodeurs Proximus

Une mauvaise base pour la distribution des décodeurs Proximus

Proximus présente ses excuses aux clients qui recevront le nouveau décodeur un peu plus tard que prévu… BELGA

Des erreurs se sont glissées dans une banque de données de Proximus, privant temporairement certains clients du nouveau décodeur.

Parmi les deux millions de décodeurs Proximus placés chez les clients, il arrive de temps à autre qu’il faille en remplacer un certain nombre par des appareils plus modernes et plus performants.

C’est ce que Proximus a récemment proposé à une (première) vague de 6000 clients possédant un décodeur (V4) d’une ancienne génération qui ne permettra plus, à courts termes, d’offrir toutes les possibilités que proposent les appareils plus modernes (comme la connexion intégrée à Netflix, par exemple).

Les clients concernés ont reçu une lettre les avisant qu’ils recevraient par la poste un nouveau décodeur qu’il suffira de brancher à la place de l’ancien. Ce dernier devant prendre la direction de Récupel via un parc à containers.

Les envois ont d’ores et déjà été adressés à un certain nombre de clients qui n’ont cependant pas pu prendre possession de leur colis au bureau de poste le plus proche, car, si l’adresse reprise sur le paquet était bien correcte, ce n’était pas le cas du nom du destinataire. Plusieurs clients - on parle de 3000 - se sont donc vu refuser la délivrance du colis par Bpost (ce qui est logique dans la mesure où une signature doit être apposée pour la réception).

«Des erreurs se sont glissées dans une ancienne banque de données, explique Haroun Fenaux, porte-paole de Proximus, et nous nous en sommes rendus compte en interne. Tous les clients impactés vont recevoir un courrier d’excuse de notre part et, bien entendu, un nouveau décodeur va leur être envoyé très rapidement…»

En attendant, leur ancien décodeur continuera à remplir son office, bien entendu…