Accident mortel à Rhode-Saint-Genèse: «Ce n’est pas le premier mauvais choix de la centrale 100 de Louvain»

Accident mortel à Rhode-Saint-Genèse: «Ce n’est pas le premier mauvais choix de la centrale 100 de Louvain»

Photo d’illustration EdA

La centrale 100 de Louvain est à nouveau pointée du doigt.

Comme la section SIAMU du SLFP, la secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Service de l’Incendie et de l’Aide Médicale Urgente de la capitale, Cécile Jodogne (DéFI) a déploré mercredi ce qu’elle considère comme une mauvaise gestion du grave accident de la circulation survenusamedi dernier à Rhode-Saint-Genèse, par la centrale 100 de Louvain.

Selon Mme Jodogne, celle-ci a fait appel à des secours plus éloignés du lieu de l’intervention (Brabant Wallon 11 Km) alors que des secours beaucoup plus proches, ceux de Bruxelles (5 Km), étaient disponibles.

«Ces faits rappellent malheureusement le même problème de gestion des secours qu’au moment des attentats du 22 mars 2016» à Zaventem, a ajouté la secrétaire d’Etat bruxelloise qui avait alors déjà regretté que cette centrale avait tardé à envoyer des hommes et des ambulances en renfort.

Cette grille de lecture n’est pas partagée par le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V). Selon le cabinet de ce dernier, il ressort d’une analyse approfondie des responsabilités de la centrale 112 du Brabant flamand que tous les services de secours ont été prévenus immédiatement et conformément au principe de l’aide adéquate la plus rapide.

L’accident est survenu à Rhode-Saint-Genèse samedi dernier. La collision frontale entre une Volvo et une voiture électrique a fait 2 morts. La passagère de la voiture électrique était décédée sur les lieux de l’accident. Transportée à l’hôpital, la conductrice, originaire de Lasne, n’a pas survécu à ses blessures.

Deux autres adolescentes, âgées de 16 ans, ont été grièvement blessées.